LE FIL

Le saviez-vous ?

Les vins méditerranéens représentent 28,7 % de la production mondiale

Mardi 20 février 2018 par Marion Sepeau Ivaldi

Jean-Philippe Perrouty, Wine Intelligence, a présenté la seconde édition de l'Observatoire des vins méditerranéens lors de Vinisud le 19 février.
Jean-Philippe Perrouty, Wine Intelligence, a présenté la seconde édition de l'Observatoire des vins méditerranéens lors de Vinisud le 19 février. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
La Wine intelligence a livré la deuxième vague de l’Observatoire des vins méditerranéens. La part des vins méditerranéens dans la production mondiale s’accroît.

Le poids des vins méditerranéens se renforce. Avec 79 millions d’hl e, 2016, ils pèsent pour 28,7 % sur la scène internationale. Sans surprise les poids lourds sont l’Italie, la France et l’Espagne. Ils bénéficient particulièrement de l’exportation. En effet, indique la Wine Intelligence ce 19 février à Vinisud, les marchés extra-européens connaissent une hausse trois fois plus rapide que les pays de l’Union européennes. Globalement, presqu’une bouteille sur quatre de vins méditerranéens est exportée. Ce qui porte à 28,5 % le poids des vins méditerranéens dans les exportations internationales. Les marchés en croissance sont l’Allemagne, les USA et le Royaume-Uni. La Chine et la France connaissent des évolutions positives avec, respectivement, une hausse de 11 % et de 17 % de la valeur.

Les effervescents, moteur de la croissance

Une évolution prégnante des la production méditerranéenne est sa premiumisation, suivant ainsi la tendance globale mondiale. Le chiffre d’affaires 2016 atteint les 9,2 milliards d’euros, en hausse de 4 % par rapport à 2015. En ligne cardinale avec les tendances observées ces dernières années, cette valorisation s’effectue sur les vins tranquilles (à 7,8 milliards d’euros, en hausse de 1,8% par rapport à 2016), mais surtout sur les vins effervescents (à 1,4 milliards d’euros, en hausse de 17,4%).

A noter que le prix moyen à l’export est stable en 2016 versus 2015. Il est de 2,6 euros/col pour le marché européen et de 3,9 euros/col, hors UE. Parmi les trois principaux producteurs, l’Italie réussit la meilleure valorisation avec 2,9 euros/col sur le marché européen et 4,2 euros/col sur le marché hors UE. Le prix moyen des vins méditerranéens français est de 2,6 euros/col sur le marché européen et de 4,1 euros/col sur le marché hors UE.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé