Accueil / Politique / L'AG confirme François Labet comme nouveau président du BIVB

A voté
L'AG confirme François Labet comme nouveau président du BIVB

François Labet, vigneron de Vougeot en Côte d'Or (Château de la Tour) a été élu nouveau président du BIVB à la suite de Louis-Fabrice Latour. Son tout premier discours général est resté consensuel.
Par Juliette Cassagnes Le 26 janvier 2018
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
L'AG confirme François Labet comme nouveau président du BIVB
François Labet, nouveau président du BIVB et Louis-Fabrice Latour, président-délégué, qui passe le flambeau, tous deux élus pour 4 ans avec une alternance au bout de 2 ans - crédit photo : J Cassagnes
L

es bourguignons devaient élire leurs nouveaux président et président-délégué pour les 4 années à venir, à l'occasion de l'assemblée générale qui avait lieu ce jeudi 25 janvier 2018 à Gilly-les Citeaux (21). A l'issue d'un vote qui s'est déroulé sans anicroche et dans une ambiance sereine, les deux candidats, François Labet pour la viticulture et Louis-Fabrice Latour pour le négoce, ont été élus à une très large majorité par les 60 membres du collège électoral.

Je porterai les enjeux de toute la Bourgogne

« Je mesure le profond sentiment de responsabilité face à l'importance de ce poste de président du BIVB ; ces vins de Bourgogne que le monde nous envie, a notamment déclaré François Labet lors de son discours. Cela impose un engagement afin d'être à la hauteur de notre réputation ». Celui-ci a également rappelé l'importance de sa responsabilité vis-à-vis des membres de l'interprofession, sans oublier non plus sa propre « famille », suite notamment aux récents événements... « Elle a su avec sang-froid et maturité se réunir pour ne porter qu'une seule candidature. Nous avons su nous rassembler, l'unanimité qui s'est portée sur un candidat est un signe de grande intelligence collective ; ceci m'oblige, et je me sens porteur des enjeux de toute la viticulture de Bourgogne ».

Les appellations régionales, une base qui doit être solide

Le nouvel élu a également déclaré vouloir orienter de façon plus importante, à l'avenir, la communication sur les appellations régionales, via la promotion et le pilotage interprofessionnel de ce segment. Une communication qu'il juge « indispensable pour garantir la solidité de la pyramide des appellations ». Il s'attachera par ailleurs « au partage équitable de la valeur des produits entre les deux composantes ».

Enfin, ses derniers mots ont été pour sa "famille" : « Conscient de vos attentes, je souhaite présider une interprofession dynamique, proche de vous, à votre service, en créant de la valeur, et ceci, avec notre partenaire du négoce », a t'il conclu.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (1)
TOURMEAU Jules Le 26 janvier 2018 à 20:47:02
Bonjour, Je suis très heureux que les Bourguignons aient su porter à la tête de leur organisation interprofessionnelle, ces deux éminents défenseurs de la qualité et de l'originalité des vins de Bourgogne et qui savent le montrer, non seulement par leur discours, mais aussi dans les bouteilles qu'ils produisent. Je leur adresse tous mes encouragements.
Signaler ce contenu comme inapproprié
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé