LE FIL

So France

Une nouvelle marque pour faire rayonner la gastronomie du Sud-ouest en Asie

Mardi 30 janvier 2018 par Marion Bazireau

La région Nouvelle Aquitaine et Invivo veulent capitaliser sur la notion d'art de vivre à la française.
La région Nouvelle Aquitaine et Invivo veulent capitaliser sur la notion d'art de vivre à la française. - crédit photo : Marion Bazireau
La région Nouvelle-Aquitaine et Invivo unissent leur force pour promouvoir les produits du Sud-Ouest en Asie. Un bistro-épicerie ouvrira à Singapour en mars prochain, sous la bannière « So France ». 130 vins et spiritueux y sont déjà référencés.

La région Nouvelle Aquitaine et le groupement coopératif Invivo joignent leurs forces et lancent « So France », une marque ambassadrice des produits du sud-ouest à l’international.

« So France », comme « Sud Ouest France » n’est pas une marque produit. C’est plutôt la bannière commune des futurs points de vente qui seront ouvert en Asie par les deux partenaires. Ces derniers se sont unis au sein d’une société, détenue à 51% par le groupe coopératif InVivo, et sont venus présenter leur premier projet à la presse ce 24 janvier.

Singapour

« Le 21 mars, nous ouvrirons un bistro-épicerie à Singapour, notre porte d’entrée sur l’Asie » a expliqué Jean-Pierre Raynaud, Président de l’Agence de l’Alimentation Nouvelle-Aquitaine. Au menu : un restaurant, une épicerie, et, bien sûr, une cave à vin. « Pour l’heure, notre comité de sélection a retenu 130 références de vins et spiritueux. Ils sont essentiellement régionaux mais nous avons ouvert la porte à d’autres produits tels que le Champagne, véritable emblème de la France » a poursuivi Thierry Blandinières, le directeur général d’InVivo.

Pour se faire référencer, les vignerons doivent produire des vins sous signe de qualité. « Ils peuvent être de toutes tailles, et nous privilégions les entreprises qui ne sont pas encore présentes en Asie. Nous veillons en outre à représenter l’ensemble des appellations, à ne pas proposer que des vins de Bordeaux » a complété Jean-Pierre Raynaud. Les entreprises WIT et D-Vine sont également de la partie.

Bientôt des franchises ?

Si le concept connaît le succès, les partenaires ont pour ambition d’ouvrir plusieurs franchises, « d’abord deux ou trois à Singapour, où les choses sont plus simples du point de vue réglementaire et où nous sommes présents depuis cinq ans, puis nous nous déploierions dans le reste de l’Asie » a détaillé Thierry Blandinières.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé