LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Pessac-Léognan

Chris Wilmers à la présidence des châteaux Haut-Bailly et le Pape

Mercredi 31 janvier 2018 par Alexandre Abellan
Article mis à jour le 01/02/2018 14:33:57

Chris Wilmers aurait pris goût aux sciences environnementales lors de son enfance new-yorkaise, ayant grandi face au musée américain d’histoire naturelle.
Chris Wilmers aurait pris goût aux sciences environnementales lors de son enfance new-yorkaise, ayant grandi face au musée américain d’histoire naturelle. - crédit photo : Mathieu Anglada
Après le décès de Robert G. Wilmers, son fils assure une succession qui s’annonce colorée par son attrait pour l’écologie.

Rentré il y a vingt ans au conseil d’administration du château Haut-Bailly (30 hectares en appellation Pessac-Léognan), le professeur Chris Wilmers en prend la présidence suite au décès de son père, Robert G. Wilmers. Disparu suite à une crise cardiaque en décembre 2017, le banquier francophile avait acheté le château Haut-Bailly en 1998, puis le château Le Pape en 2012.
Professeur d’écologie à l'université de Santa Cruz (Californie), Chris Wilmers travaille notamment à la conservation de la biodiversité dans le cadre de milieux changeants (qu’il s’agisse d’impacts climatiques ou liés à l’activité humaine). L’arrivée de la préservation des pumas à la tête des propriétés familiales devrait marquer une étape dans la préservation de leur environnement.

Véronique Sanders à la direction

Inscrivant ses pas dans ceux de son père, Chris Wilmers annonce le maintien de Véronique Sanders à la tête des châteaux Le Pape et Haut-Bailly. La directrice du domaine est l’arrière-petite-fille de Daniel Sanders, le négociant belge ayant acheté le château Haut-Bailly en 1955.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé