LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

International

L'Australie dépose une plainte contre le Canada à l'OMC

Mardi 23 janvier 2018 par Juliette Cassagnes

Le Canada connaît un développement rapide de son vignoble ces dernières années, principalement localisé en Ontario (6800 ha), en Colombie Britannique et dans une moindre mesure au Québec (800 ha) et en Nouvelle Ecosse (320 ha). En photo, la vallée du l'Okanagan, en Colombie britannique
Le Canada connaît un développement rapide de son vignoble ces dernières années, principalement localisé en Ontario (6800 ha), en Colombie Britannique et dans une moindre mesure au Québec (800 ha) et en Nouvelle Ecosse (320 ha). En photo, la vallée du l'Okanagan, en Colombie britannique - crédit photo : Site winebc.org
Une nouvelle plainte, cette fois émanant de l'Australie, a été déposée à l'OMC contre le Canada au sujet des importations de ses vins.

Après les Etats-Unis en octobre 2017, c'est au tour de l'Australie de porter un recours contre le Canada auprès de l'OMC. Une « demande de consultations », première étape dans la procédure de règlement de contentieux à l'OMC, a été déposée le 16 janvier 2018. Elle porte sur les restrictions imposées par le Canada à la vente de ses vins.

" 4 provinces dans le collimateur"

L'Australie conteste une série de mesures prises « en matière de distribution, de licences et de ventes » de ses vins, comme des majorations de prix ou l'application de droits et taxes, jugées discriminantes vis-à-vis des vins canadiens et non-conformes aux accords commerciaux du GATT. La plainte vise quatre provinces canadiennes productrices de vin : la Colombie britannique, l'Ontario, le Québec et la Nouvelle-Ecosse.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé