LE FIL

Hérault

Heurts entre manifestants et policiers

Mardi 16 janvier 2018 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 17/01/2018 08:59:26

Etat d'une casquette de manifestant après les heurs avec la police.Etat d'une casquette de manifestant après les heurs avec la police. - crédit photo : Jeunes agriculteurs du Gard
Ils sont toujours 200 agriculteurs massés devant l’hôtel de police pour soutenir les 7 viticulteurs placés en garde à vue depuis hier ce 16 janvier. La tension est forte et des heurs ont éclaté.

Des affrontements ont eu lieu entre les forces de police et les manifestants ce 16 janvier devant la préfecture de police de Montpellier. Les manifestants ont mis le feu à un carton de bag-in-box vide. Les forces de l’ordre ont alors voulu écarter les manifestants qui ont refusé. La tension étant vive, ce refus a provoqué des violences et l’usage de gaz lacrymogènes. Quatre agriculteurs ont été hospitalisés, dont deux souffrent de brûlure au second degré. « Les deux autres ont reçu des coups de CRS mais nous ne savons pas quelles sont leurs lésions » témoigne Delphine Fernandez, du syndicat des Jeunes Agriculteurs du Gard.

Toujours peu d’explications sur la garde-à-vue

Si la tension est forte, c’est que les agriculteurs n’ont toujours pas d’explication sur les raisons de la garde-à-vue des sept viticulteurs. « Nous savons que deux d’entres eux sont assistés d'un avocat. Pour les six autres, nous n’avons pas de nouvelles » poursuit Delphine Fernandez, précisant que les syndicats ont fait appel à un avocat pour les représenter. Par ailleurs, 22 auditions libres d'agriculteurs et de viticulteurs sont en cours à Béziers et Agde dans le cadre de l'affaire.

Jérôme Despey, président de la Chambre d'agriculture de l'Hérault et Boris Calmette, président de la CCVF, ont été reçus dans l'après-midi par le Préfet de l'Hérault. Pour l'instant, Vitisphere est en attente de plus amples informations concernant l'entrevue.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé