LE FIL

Fusion de coop dans l’Hérault

Gignac et Saint Bauzille de la Sylve valident leur union

Lundi 08 janvier 2018 par Michèle Trévoux

Jean-Michel Sagnier, président de la nouvelle cave : « Dès l’an prochain, toute notre production sera vinifiée à Saint Bauzille où nous allons installer un nouveau quai d’apport et augmenter la capacité de notre chaudière pour les thermovinifications.'Jean-Michel Sagnier, président de la nouvelle cave : « Dès l’an prochain, toute notre production sera vinifiée à Saint Bauzille où nous allons installer un nouveau quai d’apport et augmenter la capacité de notre chaudière pour les thermovinifications.' - crédit photo : Michèle Trévoux
Gignac et Saint Bauzille de la Sylve, deux coopératives de la Vallée de l’Hérault, ont entériné un projet de fusion, initié en mai dernier. La nouvelle structure représente un potentiel de production de plus de 100 000 hl.

Convoqués en assemblée générale extraordinaire le 20 décembre, les adhérents des caves de Gignac et de Saint Bauzille de la Sylve ont suivi leurs dirigeants et validé à l’unanimité le projet de fusion initié en mai dernier par leurs conseils d’administration.  La nouvelle entité, qui regroupe 350 adhérents, représente un potentiel de plus de 100 000 hl en année normale. Mais cette année, les deux coopératives ont été durement touchées par le gel de printemps et la sécheresse estivale. « Notre production (64 000 hl) atteint tout juste celle de la seule cave de Saint Bauzille en année normale. La fusion nous permet au moins de servir nos partenaires historiques », indique Jean-Michel Sagnier,  ex-président de  St Bauzille, désormais à la tête de la nouvelle entité. 

Un seul site de vinification

Dès les vendanges 2017, la plus grosse partie des raisins des adhérents de Gignac a été vinifiée à Saint Bauzille. «Pour le moment, nous conservons le site de Gignac, mais dès l’an prochain, toute notre production sera vinifiée à Saint Bauzille où nous allons installer un nouveau quai d’apport et augmenter la capacité de notre chaudière pour les thermovinifications. Les cuves et le matériel de Gignac seront progressivement rapatriés sur Saint Bauzille, amené à devenir le site unique de vinification de la nouvelle structure », explique le président. 

Cette fusion survient au moment où l’entreprise change de directeur. En févier prochain, Frédéric Gaubert prendra le relais de Didier Gabaudan, qui a fait valoir ses droits à la retraite. Une succession préparée depuis août dernier, date à laquelle Frédéric Gaubert a rejoint la cave de Saint Bauzille.  

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé