LE FIL

Paolo Desana

Les vins italiens fêtent les 100 ans de la naissance du "père" des DOC

Jeudi 04 janvier 2018 par Alexandre Abellan

Étant devenu en 1966 le président du Comité National pour la Tutelle de la DOC des vins, Paolo Desana a quitté son mandat en 1989.
Étant devenu en 1966 le président du Comité National pour la Tutelle de la DOC des vins, Paolo Desana a quitté son mandat en 1989. - crédit photo : Città del Vino
Né le 7 janvier 1918 dans le Piémont, l’homme politique a su imposer en 1963 le premier système d'appellation transalpin, la Denominazioni di Origine Controllata.

Né le 7 janvier 1918 dans le Piémont, le sénateur Paolo Desana est connu dans le vignoble italien sous un seul surnom : « il Padre della Denominazioni di Origine Controllata » (DOC), le père du système d’appellation italien. Une distinction qui mérite bien des festivités dans sa ville natale de Casale Monferrato, qui se baptise logiquement « capitale della DOC ».

Disparu en 1991, Paolo Desana aura laissé un héritage important, ayant réussi là où de nombreuses autres tentatives législatives ont échoué*. En 1963, il était non seulement le premier signataire, mais le principal instigateur de l’adoption de la loi n° 930 créant la « tutela delle Denominazioni di Origine dei Vini ». Devenu sénateur en 1958, Paolo Desana aura passé son mandat de cinq ans à préparer ce texte emblématique.

"Retard législatif"

« Avec cette loi, le grand retard législatif et réglementaire de la viticulture italienne était comblé. Alors que la France réglementait ses vins d’origine depuis 1935 » souligne Andrea Desana dans une tribune en ligne. Présidant le comité Casale Monferrato capitale de la DOC, le fils de Paolo Desana souligne qu’alors que les précédentes tentatives de législations échouaient depuis 75 ans, le sénateur piémontais a pris le temps de s’attirer le soutien du gouvernement et d’autres élus. Paola Desana a notamment vaincu les réticences venant du centre et du sud de l’Italie, qui étaient moins enclins à la protection d’indications géographiques qui auraient pu desservir des logiques productivistes.

Centenaire

Pour marquer les cent ans de la naissance de Paolo Desana, la ville de Casale Monferrato prépare des animations le long de l’année comme le rapporte le site Millevigne. Ce samedi 13 janvier, le timbre à l’effigie de Paolo Desana sera dévoilé par la poste italienne, tandis que s’ouvrira un cycle de conférence sur « le père de la DOC, le politicien et l’homme ». Au-delà de ses passions pour le vin et la politique, Paolo Desana est une figure de la résistance italienne. C’est en 1945, de retour des camps nazis, qu’il a rejoint le parti chrétien-démocrate et a commencé une vie politique dans sa commune de Casale Monferrato.

* : Comme le projet de loi sur la contrefaçon des vins portée en vain par les députés Enrico Bertana, Giuseppe Mensio et Arturo Morini en 1888.
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé