LE FIL

Bourgogne

Disparition de Jean-Luc Aegerter

Mardi 19 décembre 2017 par Juliette Cassagnes

Paul et Jean-Luc Aegerter travaillaient ensemble 'au service des vins de Bourgogne'
Paul et Jean-Luc Aegerter travaillaient ensemble 'au service des vins de Bourgogne' - crédit photo : Aegerter
Le négociant bourguignon est décédé, ce dimanche 17 décembre 2017.

Après avoir officié comme directeur général adjoint des champagnes Roederer, Jean-Luc Aegerter était venu s'installer en Bourgogne en 1988. Il y rachète à cette époque la maison Gruber, petite structure de négoce à Nuits-saint-Georges (21) et commence à acheter quelques hectares de vignes dans les alentours : Nuits-Saint-Georges, Savigny-lès-Beaune, Chorey-lès-Beaune et en Hautes Cotes-de-Nuits. « Il avait choisi de s'établir en Bourgogne sur ces terroirs qui le passionnaient ».

"40 appellations vinifiées"

Son fils Paul le rejoint en 2001. Père et fils travaillent alors de concert, à exprimer toutes les facettes des climats bourguignons.

Aujourd'hui, cette « jeune » maison vinifie 50 hectares dont 7 ha en propres, sur 40 appellations. Le duo avait aussi décidé de se lancer dans le bio, avec un hectare certifié et un de plus en conversion. Elle génère un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé