LE FIL

Marie Brizard

Hausse des ventes dans un contexte tendu sur certaines marques

Mercredi 08 novembre 2017 par AFP
Article mis à jour le 09/11/2017 09:20:53

La gamme Fruits and Wine vit les turpitudes d'un marché des boissons aromatisées à base de vins en net repli.
La gamme Fruits and Wine vit les turpitudes d'un marché des boissons aromatisées à base de vins en net repli. - crédit photo : DR
Le groupe français de spiritueux Marie Brizard Wine Spirit (MBWS) a vu ses ventes augmenter de 8% au troisième trimestre tiré par son activité de distributeur en Pologne alors que le chiffre d'affaires de la France et des Etats-Unis était en chute libre.

De juillet à septembre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 11,4 millions d'euros, dont 57,9 millions avec son activité marques (-4,9%) et 53,5 avec son activité de distribution en Pologne et l'embouteillage pour des tiers (+26,5%).
Malgré la croissance globale des ventes du groupe, pour le directeur général de MBWS, Jean-Noël Reynaud «ce n'est pas satisfaisant car le mix des activités n'est pas celui qu'on attend. On a très clairement identifié les trois problèmes qui nous préoccupent», a-t-il indiqué à l'AFP.

Recul des BABV


L'activité marques a été affectée par trois principaux facteurs au troisième trimestre: une mauvaise performance pour Fruits and Wine en France dans le sillage du marché, une baisse de chiffre d'affaires pour la vodka Krupnik Pure dans le commerce traditionnel en Pologne dans un contexte de pression sur les prix, et un ralentissement ponctuel des expéditions de la vodka Sobieski aux Etats-Unis du aux ouragans qu'a connu le pays en septembre.


«Les difficultés limitant notre performance sur chacun de ces marchés ont été identifiées, et des plans d'actions permettant d'améliorer nos résultats futurs sont en cours de mise en oeuvre», a assuré M. Reynaud qui espère que «cela commencera à porter ses fruits au quatrième trimestre», tout en spécifiant qu'il «ne peut pas savoir ce que les concurrents vont faire».
En France, où le chiffre d'affaires est en repli de 6,1% à 25,5 millions d'euros, les ventes ont été affectées par les mauvaises conditions météo mais également par l'arrivée à maturité du marché des vins aromatisés.

Pour y remédier, le groupe précise qu'il compte améliorer ses performances commerciales et l'efficacité de ses plans promotionnels en France.
MBWS réitère les objectifs de son plan stratégique à horizon 2020 d'atteindre un chiffre d'affaires compris entre 590 et 660 millions d'euros et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) entre 68 et 77 millions d'euros.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé