LE FIL

Champagne

Les ventes de Lanson BCC poursuivent leur recul

Mercredi 08 novembre 2017 par AFP
Article mis à jour le 09/11/2017 09:21:07

La dévaluation de la livre sterling est toujours l'une des raisons des performances en recul de Lanson.
La dévaluation de la livre sterling est toujours l'une des raisons des performances en recul de Lanson. - crédit photo : Lanson
Les ventes du troisième trimestre sont à nouveau en retrait pour Lanson BCC, un recul qui fait suite à une année 2016 également à la baisse pour le groupe champenois.

Le champagne français Lanson-BCC a vu ses ventes reculer pour le troisième trimestre consécutif, notamment en raison d'un repli des volumes vendus sur le marché français.
Au 3e trimestre de l'exercice 2017, le chiffre d'affaires du groupe enregistre une baisse de 3,1%. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le recul des ventes a atteint 5,8% à 135,9 millions d'euros, contre 144,2 millions d'euros sur la même période en 2016.

Sauvé par les fêtes de fin d'années ?
«Durant les neuf premiers mois de l'exercice, les volumes des maisons du groupe ont baissé sur le marché français mais les ventes ont continué de progresser à l'export, sur plusieurs destinations européennes ainsi que vers les Etats-Unis, la Russie et le Japon notamment», indique le groupe dans un communiqué.
Lanson-BCC rappelle que le quatrième trimestre compte habituellement pour environ 45% des expéditions de vins de champagne et que la bonne tenue de la consommation en fin d'année, notamment lors des fêtes, sera «déterminante».
Durant cet exercice, outre la baisse des ventes en France, le groupe a eu à déplorer la forte baisse de la livre sterling au premier semestre 2017 (-9,5% sur un an) qui l'a pénalisé au Royaume-Uni, son premier marché d'exportation.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé