LE FIL

Conseil de bassin Bourgogne-Beaujolais-Jura-Savoie

La question d'un vignoble à vins sans IG à l'étude

Jeudi 26 octobre 2017 par Juliette Cassagnes

Les contingents concernant les autorisations de nouvelles plantations de vignes en Bourgogne pour la campagne 2018-2019 ont été décidés lors du Conseil de bassin, ce lundi 23 octobre 2017.
Les contingents concernant les autorisations de nouvelles plantations de vignes en Bourgogne pour la campagne 2018-2019 ont été décidés lors du Conseil de bassin, ce lundi 23 octobre 2017. - crédit photo : maison Picamelot
Lors du Conseil de bassin Bourgogne-Beaujolais-Savoie-Jura de ce lundi, les contingents pour les futures nouvelles plantations de vigne de 2018-2019, dans les différentes appellations, ont été votés. Mais, une fois n'est pas coutume, la question des vins sans IG y a aussi été abordée.

Ce lundi 23 octobre 2016 se tenaient le CRINAO, suivi du Conseil de bassin Bourgogne-Beaujolais-Jura-Savoie. A cette occasion, les demandes de contingents de nouvelles plantations pour la campagne 2018-2019 des différentes catégories de vins ont été transmises et acceptées.

Concernant les appellations bourguignonnes les plus importantes en volume, seul Chablis n'a pas souhaité imposer de limites ; un choix déjà pris et assumée l'an dernier. En revanche, pour les autres, des contingents ont été systématiquement demandés : en appellation Bourgogne, un plafond de 110 ha a été demandé par l'ODG, soit une surface équivalente à l'an dernier. 222 hectares ont néanmoins été demandés par les opérateurs : 112 ha ne seront donc pas pourvus.

"Plus de plantations accordées en Crémant"

Pour satisfaire les opérateurs de Crémant de Bourgogne, l'Upec a cette année nettement revu à la hausse son quota, en le faisant passer à 120 ha, contre 50 ha pour la campagne 2017-2018. Cette année-là, 83 ha avaient fait l'objet « d'intentions » de plantations pour cette précédente campagne, une cinquantaine d'hectares demandés n'avaient donc pas été pourvus.

Concernant l'AOC Mâcon, le plafond a été fixé à 50 ha, identique aux années passées. En Coteaux Bourguignons enfin, un contingent de 30 ha a été demandé par l'ODG, pour 37 ha souhaités, une demande en hausse mais qui reste encore timide pour cette « nouvelle » appellation.

Une groupe de travail pour avancer sur la réflexion d'un vignoble sans IG

Le Conseil de bassin a également échangé sur le sujet des demandes de futures plantations pour les vins à IGP bourguignonnes* - avec un plafond fixé à 10 ha pour chacune - mais surtout pour celles concernant les vins sans IG. En mars dernier, 80 ha avaient été accordés en Bourgogne, par FranceAgriMer...Des surfaces dont les responsables professionnels n'avaient pas eu connaissance et qui ont donné lieu à une vive polémique ces derniers mois.

"Se donner un an pour un vrai débat "
Pour éviter que le problème ne se repose cette année, une demande de contingent a été déposée auprès de FranceAgriMer par la CAVB elle-même, en accord avec le négoce et l'Anivin. Elle fixe à 0,1% du vignoble sa croissance, soit 0,1 ha, la surface maximale plantable dans cette catégorie pour la campagne 2018-2019, soit une surface quasi-nulle.

Celle-ci a été acceptée par le Conseil de bassin, en contre-partie néanmoins d'un engagement des professionnels à étudier et à avancer de façon concrète sur la problématique du développement d'un nouveau vignoble sans IG dans ces régions : « Nous ne souhaitons pas tout bloquer et être les empêcheurs de tourner en rond, mais simplement avoir du temps pour poser un véritable débat filière et bassin sur cette question», tient à rappeler Jean-Michel Aubinel.

La préfète a donc décidé la création d'un groupe de travail au sein du Conseil de bassin. Celui-ci doit, dans les prochains mois, réfléchir et aboutir à une ligne directrice sur cette question d'implantation, ou non, d'un nouveau vignoble à vins sans IG à proximité des aires d'appellation du bassin.

(*IGP Coteaux de l'Auxois et Sainte-Marie-la-Blanche )

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé