LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Jours de cendre

Les vignobles ibériques sous les flammes

Mercredi 18 octobre 2017 par Alexandre Abellan

Après un été marqué par de violents incendies au Portugal (avec 64 morts en juin), les flammes ont passé la frontière pour embraser l’Espagne, et toute la pointe Nord-Ouest de la péninsule ibérique.
Après un été marqué par de violents incendies au Portugal (avec 64 morts en juin), les flammes ont passé la frontière pour embraser l’Espagne, et toute la pointe Nord-Ouest de la péninsule ibérique. - crédit photo : Xunta de Galicia (archives été 2017)
Les feux de forêts qui se sont déclenchés au nord de l’Espagne et du Portugal, laissent une traînée de dévastation. Notamment en Galice.

Comme en Californie, la fin des vendanges espagnoles et portugaises est marquée par de violents incendies. D’après les premiers retours, 41 morts sont déplorés. Essentiellement dans le Nord du Portugal, avec 37 victimes, selon la Protection Civile, citée par RTP. Les premiers départs de feu du dimanche 15 octobre ont traversé la frontière espagnole, arrivant en Galice et causant quatre morts rapporte la Voz de Galicia. Le quotidien explique que la Garde Civile privilégie la thèse d’incendies volontaires : les feux ayant opportunément été allumés avant les pluies, « c’était le dernier moment de l’année où il était possible d’enflammer les forêts » estiment les enquêteurs.

Rías Baixas

Les pluies et la chute des températures aident désormais les pompiers à canaliser les feux de part et d’autre de la frontière. À l’heure actuelle, les retours portugais ne font pas état de dégâts sur le vignoble. Mais le vignoble de Galice a déjà été particulièrement touché. Le syndicat viticole de l’appellation Rías Baixas indique que les vignes de la municipalité frontalière d’As Neves ont été particulièrement touchées. « Une grande surface de vignes a été touchée, mais pas la cave. Nous ne connaissons pas encore le niveau de dégâts » a confié un porte-parole du groupe Señorío de Rubiós au site Harper’s.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé