LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Mr Californie

Décès de Michel Salgues, le spin-doctor des sparklings

Mardi 17 octobre 2017 par Alexandre Abellan

Ingénieur agronome et œnologue, Michel Salgues est aussi bien connu pour son travail de précurseur sur les effervescents californiens que d’innovateur sur la gestion de l’oxydation des vins.
Ingénieur agronome et œnologue, Michel Salgues est aussi bien connu pour son travail de précurseur sur les effervescents californiens que d’innovateur sur la gestion de l’oxydation des vins. - crédit photo : Roederer Estate
Après une carrière d’enseignant-chercheur, le Champenois a été pendant dix-neuf ans le M. Californie de la maison Roederer, avant de devenir un consultant international des vins effervescents.

À 70 ans, le docteur Michel Salgues s’est éteint à Montpellier ce premier octobre. Il « laissera l’image d’un enseignant-chercheur brillant, inventif et celle d’un œnologue modèle et extrêmement professionnel, qui a compté pour toutes les personnes qui ont eu la chance de le rencontrer et de le connaître » salue l’Institut des Hautes Études de la Vigne et du Vin (IHEV). Diplômé ingénieur agronome en 1969 par l’école de Montpellier (actuelle Montpellier SupAgro), Michel Salgues en a rejoint l’équipe enseignante en 1971, d’abord comme assistant à la chaire de Technologie Alimentaire et d’Œnologie. Travaillant à Montpellier sur la clarification et stabilisation des vins (de la filtration à la précipitation tartrique), il a consacré sa thèse à l’oxydation des composés phénoliques en lien avec le glutathion.

"Le meilleur vinificateur d’effervescents en Californie "

Devenu docteur en œnologie en 1986, Michel Salgues quitte la France pour les États-Unis l’année suivante. Ayant été détaché en 1983 à l’Université Californienne de Davis (où il a obtenu un Master of Science), il se lance dans le développement de Roederer Estate, la propriété américaine plantée par la maison champenoise éponyme en 1982 (avec 230 hectares dans l’Anderson Valley). Ayant réalisé sa première cuvée de brut en 1988 (pour une commercialisation en 1993), Michel Salgues est devenu « sans doute le meilleur vinificateur d’effervescents en Californie » estimait le San Francisco Gate en 1999 (Michel Salgues étant « l’un des dix winemakers à surveiller »).

Figure des « California sparklings », le docteur Salgues cède la vinification de Roederer Estate en 2003 à Arnaud Weyrich (également diplômé de l’école de Montpellier). Quittant la direction de Roederer Estate en 2006, Michel Salgues est devenu consultant pour les vins effervescents du monde entier. « D’Angleterre, de France, de Turquie, du Venezuela et des États-Unis » énumère le WineBusiness.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé