LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Loïc Parola

" Nous ressentons une curiosité des consommateurs pour les vins étrangers"

Lundi 16 octobre 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Loïc Parola sera présent ce lundi 16 octobre à Drouant au côté des vingt domaines de PardelaWines.
Loïc Parola sera présent ce lundi 16 octobre à Drouant au côté des vingt domaines de PardelaWines. - crédit photo : Dessin de Fabienne Abrial
Créée par François Lurton, PardelaWines réunit vingt domaines détenus par François Lurton. Ils sont tous présents ce 16 octobre chez Drouant. Interview de Loïc Parola, président de la société, à l’occasion de ce salon.

Comment l’idée d’un salon spécifique aux domaines de François Lurton est-elle née ?

Nous souhaitons offrir la possibilité à nos clients de rencontrer les producteurs derrière les différents vins que nous commercialisons. Par ailleurs, nos clients ont rarement l’occasion de pouvoir déguster l’ensemble de la gamme. Ce salon permet de les rapprocher de nos produits. Si cette première est concluante, nous n’excluons pas de renouveler l’expérience. Et pourquoi pas choisir l’itinérance pour l’organiser dans une autre métropole française comme Lyon ou Bordeaux.

 

Pouvez-vous nous rappeler comment a été créé PardelaWines ?

La structure a été créée en 1999 avec l’objectif de commercialiser les vins élaborés par François Lurton. Depuis, la structure a évolué est possède 150 références en portefeuille. La moitié correspond à des vins produits par François Lurton, l’autre moitié est représentée par des vins dont on nous a confié la distribution exclusive. Au global, PardelaWines réalise un chiffre d’affaires de 3 millions d'euros avec un marché fortement orienté sur le CHR, notamment en restauration et chez des grossistes régionaux ou nationaux.

 

Quelle est la caractéristique de l’offre de PardelaWines ?

Une partie significative de l’offre est en bio, soit 20 % des produits. Notre domaine argentin a ainsi été converti et le domaine chilien est certifié en biodynamie pour la moitié des références. En Argentine, le domaine réalise son propre compost. En France, les domaines sont plutôt orientés en viticulture raisonnée, notamment à cause de la problématique de gestion des mauvaises herbes. Nous proposons des vins sans soufre avec le Mas Janel (25 000 cols en 2016). Dans ce domaine, nous avons également Terra Sana, l’une des toutes premières marques de vin biologique en France. Notre ambition est de continuer à travailler dans le sens du développement de l’offre bio et du sans soufre.

 

D’un point de vue de la distribution, comment souhaitez-vous orienter le développement de PardelaWines dans les années qui viennent ?

Nous souhaitons développer le marché du CHR, notamment en restauration dans les régions où nous sommes plus discrets comme dans le Sud-Est. Nous cherchons également à être mieux représentés chez les cavistes et la grande distribution, en continuant à créer des cuvées dédiées pour les grandes surfaces. Nous n'avons pas de volonté particulière d’accroître la gamme de manière importante, cependant nous restons ouverts à des partenariats avec des entreprises étrangères.

 

Justement, comment évolue la consommation des vins étrangers en France ?

Tous réseaux confondus, nous ressentons une curiosité des consommateurs pour les vins étrangers. Elle est en partie liée au tourisme. Ainsi, nous avons vu nos ventes de vins portugais augmenter concomitamment à l'augmentation des voyages des Français dans le pays. En restauration, il y a aussi une réelle influence des sommeliers de moins de 30 ans qui ont une meilleure connaissance et davantage d’intérêt pour les vins étrangers. Nous notons également une progression de la demande pour les vins italiens, notamment parce que la restauration italienne est en train de monter en gamme. Par ailleurs, même si ces vins restent dans des catégories de prix plutôt d'entrée de gamme, nous constatons qu’il est désormais possible d’opérer des montées en gamme.

 

Et les vins effervescents ?

Nous ressentons une croissance de la demande sur les vins effervescents. Et, il est clair qu’il y a un mouvement vers les effervescents de cépage. Nous proposons un Terre de Fumée, un pétillant sauvignon en vin de France.

 

 

 

 

 

Fiche mémo : les domaines de PardelaWines

France : Les Fumées Blanches (IGP Côtes de Gascogne) Mas Janeil (Côtes du Roussillon Villages, Côtes du Roussillon) Château des Erles (Fitou) Domaine du Ministre (Saint Chinian) Domaine Les Salices (IGP Oc) Terra Sana (IGP Oc)

 

Europe : Bodega Campo Eliseo (Espagne, Toro, Rueda) Bodegas Muriel (Espagne, Rioja) Emporio Wines (Espagne, Cava) Allegrini (Italie, Venetie) Poggio Al Tesoro (Italie, Bolgheri) Pelissero (Italie, Piemont) Lavradores de Feitoria (Portugal, Douro)

 

Pays tiers : Bodega Piedra Negra (Argentine, Vallée de Uco) Hacienda Araucano (Chili, Vallée de Colchagua) Yalumba (Australie, Barossa Valley) Ernst Gouws & Co (Afrique du Sud, Stellenbosch) Jackson Family Wines (Californie) Villa Maria (Nouvelle Zélande, Marloborough) 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé