LE FIL

Disparition

Carmen Uhl, trait d’union entre le Languedoc et l’Allemagne

Jeudi 12 octobre 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

 Lors de la dernière édition de Vinisud, Carmen Uhl était dans les allées pour le lancement d'un nouveau projet en partenariat avec la société Bottlair, Mon Vin en Allemagne. Lors de la dernière édition de Vinisud, Carmen Uhl était dans les allées pour le lancement d'un nouveau projet en partenariat avec la société Bottlair, Mon Vin en Allemagne. - crédit photo : DR
Carmen Uhl était l’artisan de nombreux échanges commerciaux et de promotions entre la filière languedocienne et l’Allemagne. Elle s'est éteinte cet été.

« Elle défendait les vins du Languedoc-Roussillon sur le marché allemand comme si sa vie en dépendait » se souvient son mari. Carmen Uhl a quitté cette terre de vin qu'elle aimait passionnément en août dernier. Vitisphere souhaitait lui adresser un hommage tout particulier car elle a croisé la route de notre équipe à plusieurs reprises, étant membre de la Sphère Conseil mais aussi en tant que supportrice du salon Bulles Expo. D’une ténacité remarquable, d’une énergie étonnante, Carmen Uhl a marqué ceux qui l’on croisée. Elle a accompagné de nombreux professionnels du vin qui sont venus vendredi dernier lui rendre un dernier hommage. C’est le cas de Diane Losfelt du Château de l'Engarran qui, évoquant sa mémoire à l'occasion de l'hommage qui lui était rendu, a expliqué qu’elle était une femme de passion une femme européenne dans l’âme, une femme avec un grand « F ». Lors de la dernière édition de Vinisud, Carmen Uhl était dans les allées pour le lancement d'un nouveau projet en partenariat avec la société Bottlair, Mon Vin en Allemagne.

Tenace et passionnée

Sa trajectoire professionnelle démontre son charisme. Passionnée par les gens du vin et les échanges franco-allemands, Carmen Uhl avait créé sa société d’accompagnement à l’export Jubula Sélection en 2003. En 2004, elle a fait partie des membres fondateurs du réseau d'affaire Franco-allemand (RAFAL) qui participe activement au développement des échanges commerciaux entre le Languedoc-Roussillon et l’Allemagne. Mais c’est sans doute l’anecdote qu’évoque son mari à propos de Carmen Uhl qui la raconte le mieux. « Un matin vers 6 heures partant pour l'Allemagne, elle a fait un tonneau sur l'autoroute entre Montpellier et Nîmes. La voiture pleine échantillons ! Epuisée par son travail elle s’était endormie. Par miracle, bien que choquée, elle était indemne et les échantillons intacts ! Je l'avais rejointe à la gendarmerie qui m’avait prévenu. Les affaires administratives réglées, elle demanda tout de go (sa voiture étant réduite à l'état d'épave...) où elle pouvait joindre un loueur pour recharger ses bouteilles et être à l'heure le soir même à Stuttgart. L'engagement étant pris, elle ne voulait manquer sous aucun prétexte une soirée de promotion chez un important caviste. Le gendarme voulait absolument la dissuader de faire cela après un tel accident... Mais rien n’y a fait. A 19h, elle était en train de parler de ses vins du Languedoc devant 250 professionnels allemands. C'était là tout Carmen !"

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2018 - Tout droit réservé