Accueil / Commerce/Gestion / Vendanges solidaires, deuxième édition

Gel 2017
Vendanges solidaires, deuxième édition

Du 25 septembre au 16 octobre 2017, l'association Vendanges Solidaires remet le couvert. Objectif cette année : tripler le montant des dons de 2016.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 06 septembre 2017
article payant Article réservé aux abonnés
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vendanges solidaires, deuxième édition
L'association Vendanges solidaires propose aux restaurateurs et cavistes d'organiser une campagne de collecte de fonds pour soutenir les vignerons touchés par les aléas climatiques de 2017. - crédit photo : DR
L

ancées l’an dernier, les Vendanges Solidaires sont une association qui récolte des fonds auprès de toutes entreprises ou personnes désireuses d’aider les vignerons touchés par les aléas climatiques. Son opération principale vise à fédérer les cavistes et restaurateurs sur une période précise (du 25 septembre au 16 octobre 2017) pour qu’à chaque bouteille vendue, deux euros soient reversés à l’association. Cependant, le don est libre, laissé à la discrétion des établissements. Par extension, l’association a organisé des dîners caritatifs, notamment lors de la Dive, où des vignerons ont offert leurs bouteilles. « Et toutes personnes désireuses de soutenir les vignerons peuvent faire un geste » indique Julien Fouin, président de l’association.

39 vignerons aidés

Résultat : 52 319.39 euros ont été récoltés l’an dernier, ce qui a permis d’aider 39 vignerons. L’appellation Montlouis a ainsi bénéficié du soutien pour financer le vol des hélicoptères lors des gelées d’avril. Et une dizaine de vignerons indépendants ont également été aidés. « Le soutien prend diverse forme, selon les demandes de chacune des exploitations. Cela peut être une aide pour financer la main-d’œuvre durant la vendange, pour l’achat de préparât en viticulture biodynamique » précise Julien Fouin.

L’objectif 2017 est de tripler les fonds récoltés afin d’aider le plus grand nombre. « Les dossiers sont étudiés sous le regard d’un collège de vignerons. Nous sélectionnons les dossiers où la trésorerie est très faible mais où le vigneron a un projet de développement pérenne ».

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé