LE FIL

Aude

Audition de sept vignerons par le juge d’instruction de Carcassonne

Mardi 05 septembre 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Le Tribunal de grande instance de Carcassonne où sont convoqués sept membres de la Confédération Paysanne audoise.
Le Tribunal de grande instance de Carcassonne où sont convoqués sept membres de la Confédération Paysanne audoise. - crédit photo : DR
Sept vignerons membres de la Confédération Paysanne doivent être auditionnés ce 5 septembre par le juge d’instruction de Carcassonne. Le syndicat s’insurge.

« Mais quand allons-nous palet du revenu des viticulteurs ? » s’interroge la Confédération Paysanne. Le syndicat ne voit qu’un hermétisme institutionnel dans la convocation ce 5 septembre de sept vignerons audois devant le juge d’instruction de Carcassonne. Ces derniers sont sous le joug d’une « possible mise en examen pour diffamation », selon le syndicat, après qu’ils ont, en septembre 2016, déposé plainte pour extorsion contre Vinadeis (et la FNSEA, et l'Etat).

Déjà, l’animateur de l’antenne audoise du syndicat, Olivier Lozat, a été mis en examen le 4 juillet dernier pour diffamation. Sa convocation par le juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Carcassonne faisait suite à la publication en ligne d’un communiqué publié le 21 septembre 2016, titré « la Conf’ de l’Aude dépose plainte contre Vinadeis pour extorsion ». Il serait reproché au texte d’affirmer que le groupe coopératif avait extorqué les vignerons en important du vin espagnol et en ne rémunérant pas assez les producteurs.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé