LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Pays producteurs

La France perd sa médaille d'argent

Vendredi 01 septembre 2017 par Marion Bazireau

L'Italie devrait voir sa récolte amputée de 24%.
L'Italie devrait voir sa récolte amputée de 24%. - crédit photo : Wikipedia
L'Hexagone n’a pas été seul à subir les foudres du climat. Les récoltes italiennes et espagnoles sont aussi en recul. Malgré tout, le vignoble français devrait perdre sa seconde place sur le podium des pays producteurs.

Premier producteur mondial, l’Italie voit sa récolte amputée de 24 % par rapport à 2016, suite au gel et à la sécheresse. Ce chiffre pourrait encore être revu à la baisse si le manque d’eau persiste, mais avec un volume prévisionnel de 41,1 millions d’hl, selon l’Assotegi, le pays devrait conserver sa place de premier producteur mondial de vin. La Sicile est particulièrement touchée par la baisse des volumes, en recul de 35% par rapport à l’année passée.

L’Espagne s’attend quant à elle à vendanger 38,3 millions d’hl, 13 % de moins qu’en 2016. La récolte française estimée à 37,2 millions d’hl, l’Espagne prendrait la deuxième place sur le podium des pays producteurs.

Le Portugal et l'Autriche s'en tirent bien

En Europe, seuls le Portugal et l’Autriche vont rentrer plus de raisins que l’an passé. Selon, Instituto da Vinha e do Vinho, le premier va vendanger 6,6 millions d’hl (+10 % vs 2016). L’Autriche devrait récolter 2,3 millions d’hl (+6 %). La récolte allemande recule quant à elle de 9 % selon le Deutscher Weininstitut.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé