LE FIL

Côtes de Provence

Le vignoble touché par les incendies

Jeudi 27 juillet 2017 par Christelle Stef
Article mis à jour le 28/07/2017 15:17:48

A Ramatuelle, l'incendie qui s'est déclaré le 24 juillet a touché le domaine de La Tourraque
A Ramatuelle, l'incendie qui s'est déclaré le 24 juillet a touché le domaine de La Tourraque - crédit photo : DR
Ces derniers jours, le département du Var a été la victime de violents incendies, dont certains étaient encore en cours ce jeudi 27 juillet. A Ramatuelle, le domaine La Tourraque accuse de sévères dégâts

Depuis le début de la semaine, le département du Var est en proie aux flammes. Plusieurs incendies ont ainsi touché les secteurs de Ramatuelle, La Croix-Valmer, Bormes-les-Mimosas, La Londe-les-Maures. A Ramatuelle, le brasier a atteint le domaine La Tourraque le 24 juillet au soir. Généralement les vignes font pare-feu. Mais les parcelles situées en lisière de forêts, de caniers, de ruisseaux accusent des dégâts.

Dépôts de fumées sur les baies

« La chaleur et la fumée a grillé les rangs de bordure. Dans certaines parcelles, les dix premiers rangs n’ont plus de feuilles. Dans les zones où le feu était vraiment très proche, les raisins qui étaient en pleine véraison ont éclaté. J’ai également des dépôts de fumées sur les baies », déplore Guillaume Craveris. Difficile aujourd’hui d’estimer les pertes que cela va engendrer. « Toutes les parcelles sont touchées au moins à 5 ou 10 %. J’ai au moins quatre hectares (sur les 30 ha de vignes que compte le domaine) où je pense que les raisins n’arriveront pas à maturité », explique le vigneron. Autre problème : la forêt ayant été détruite, les sangliers, les renards, les oiseaux… se sont réfugiés dans les vignes. « Normalement tout est grillagé, mais nous avons ouvert pour que les pompiers puissent intervenir. En plus beaucoup d’arbres sont tombés sur le grillage. Les animaux rentrent par là et viennent se nourrir dans les vignes. Nous allons avoir beaucoup de travail pour tout remettre en place ».

"Les braises volaient à 50 m"

Le feu a épargné la cave mais il a détruit de nombreux matériels. « J’ai sauvé un tracteur et une cuve de traitement mais le reste a brûlé partiellement ou entièrement. Il y avait tellement de vent que les braises volaient à 50 m ». Ses parents ont perdu leur habitation. Un déchirement.

Ce jeudi 27 juillet, les experts étaient sur place pour recenser l’ensemble des dégâts.

Une cellule de crise à la MSA

Face à la situation, la MSA Provence-Azur a mis en place une cellule de crise pour prendre en compte les signalements et répondre à ses adhérents qui ont été victimes de ces incendies.

Cette cellule de crise est joignable au 04 94 60 39 03 ou 04 94 60 38 48.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé