LE FIL

Nouvelle tête

Guy Jaubert préside les Vignerons indépendants d'Occitanie

Jeudi 22 juin 2017 par Juliette Cassagnes

Guy Jaubert préside la nouvelle Fédération des Vignerons indépendants d'Occitanie depuis le 1er juin 2017, qui compte 2200 adhérents
Guy Jaubert préside la nouvelle Fédération des Vignerons indépendants d'Occitanie depuis le 1er juin 2017, qui compte 2200 adhérents - crédit photo : Fédération vignerons indépendants Occitanie
Représentant deux bassins viticoles et deux ex-régions, huit départements et 2200 entreprises, la Fédération des Vignerons indépendants d'Occitanie est de loin la plus importante du réseau national. Son nouveau président, Guy Jaubert, en est son nouveau président depuis le 1er juin 2017.

Le Bureau de la nouvelle Fédération des Vignerons indépendants d'Occitanie, née en avril 2017 suite à une assemblée générale, a choisi son tout premier président. C'est Guy Jaubert, propriétaire du Château Planères, à Saint Jean Lasseille (Pyrénées-Orientales), qui aura désormais la charge de présider et représenter les quelques 2200 vignerons indépendants de la grande région Occitanie. Il était jusqu'à présent secrétaire général de la Fédération du Languedoc-Roussillon, depuis trois ans.

A LIRE AUSSI

Importations espagnoles
Jean-Marie Fabre interpelle Carole Delga
Révolution en Languedoc
L’IGP Terre du Midi fait consensus

Guy Jaubert succède à Jean-Marie Fabre, ex-président pour le Languedoc-Roussillon, qui ne souhaitait pas se représenter, et Vincent Picquemal, son homologue pour Midi-Pyrénées qui est désormais son secrétaire général. Ces deux derniers resteront présents et « à ses côtés », au sein du Bureau, pour l'assister sur certains « dossiers » : « Si les problématiques métiers sont les mêmes entre les deux bassins, ce n'est pas le cas pour celles concernant les marchés et leur activité », précise le nouveau président.

Un challenge: faire vivre et mettre en route la nouvelle Fédération

Concernant le Languedoc-Roussillon, ce dernier s'est en outre fixé pour mission de poursuivre et « aller au bout » des travaux engagés par son prédécesseur, Jean-Marie Fabre, sur « le dossier espagnol ». « Je le suivrai avec la même vigilance et le même état d'esprit », promet-il. S'agissant plus spécifiquement de la nouvelle structuration de l'offre du bassin, qui passe par la création de l'IGP Terre du midi, « l'essentiel est fait mais je veillerai à ce que cela soit finalisé », précise t'il. Autre chantier à faire avancer, celui concernant la mise en place d'un système assurantiel vis-à-vis des aléas climatiques.

" 2 bassins, 8 départements"

Enfin, plus simplement, le nouveau président s'attachera à « faire vivre et mettre en route » la nouvelle Fédération, les fédérations départementales ne fonctionnant pas et n'étant pas structurées de la même façon entre les deux bassins. « C'est un de mes challenges : les appuyer, amener de la cohérence, faire évoluer l'ensemble, que cela fonctionne au quotidien, sans qu'il y ait de luttes de pouvoirs », déclare celui-ci.

Son mandat, d'une durée d'un an, est renouvelable deux fois. Sa prise de « fonction » a démarré officiellement le 1er juin 2017. La Fédération des Vignerons indépendants d’Occitanie est basée à Montpellier (34), au Mas de Saporta, et dirigée par Stéphane Champay. Elle couvre 8 départements viticoles : 4 en Languedoc-Roussillon (Hérault, Gard, Aude et Pyrénées-Orientales) et 4 en Midi-Pyrénées (Aveyron, Gers, Lot, Lot-et-Garonne et Tarn).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé