LE FIL

Vin au verre

Digby démarre sérieusement sa commercialisation

Jeudi 08 juin 2017 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 14/06/2017 16:30:16

Digby compte ainsi séduire les professionnels (restaurateurs, bar à vin…) avec sa machine connectée et multiplier son chiffre d’affaires par trois (soit 300 000 euros) en 2017.
Digby compte ainsi séduire les professionnels (restaurateurs, bar à vin…) avec sa machine connectée et multiplier son chiffre d’affaires par trois (soit 300 000 euros) en 2017. - crédit photo : Digby
Machine connectée de distribution du vin, Digby est désormais prête pour se lancer dans la course à la commercialisation.

La start-up tourangelle passe à un cran supérieur. Le développement industriel terminé, l’année 2016 a été celle du lancement du produit. 2017 doit signer son développement commercial avec l’embauche d’un directeur commercial en juillet prochain. Digby compte ainsi séduire les professionnels (restaurateurs, bar à vin…) avec sa machine connectée et multiplier son chiffre d’affaires par trois (soit 300 000 euros), puis deux les années suivantes.

La carte du SAV

« À la différence de la concurrence, nous assurons un service après-vente irréprochable » assure Jean-Philippe Sepchat. Digby propose en effet un service de dépannage national et assure une réparation sous 72 heures. « C’est une garantie que nos concurrents ne peuvent pas offrir » insiste Jean-Philippe Sepchat.

Un nouveau produit en développement

Par ailleurs, Digby compte développer un nouveau service plus simple, positionner pour attirer l’intérêt des particuliers. « Nous souhaitons améliorer l’accessibilité du produit » indique Jean-Philippe Sepchat. La société prépare donc un modèle aux fonctionnalités allégées. Pour ce faire, l’entreprise prépare une levée de fonds et sera aidée par la BPI et la région.

Si vous ne l’avez pas encore essayé, Digby sera présente à Vinexpo avec la WineTech ainsi que chez Castel qui l’a d’ores et déjà adoptée.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé