LE FIL

La tension monte d'un cran de plus

Vendredi 26 mai 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Depuis un an, la tension monte en Languedoc dans un lent crescendo. Jusqu’où ? Les actions et revendications se multiplient sans que des réponses satisfaisantes ne soient apportées. Et c’est à une sorte de dialogue de sourd que l’on assiste. En ciblant une partie de leurs actions contre les vins espagnols (et bientôt italiens ?), les viticulteurs n’obtiennent qu’une réponse : il faut respecter les traités européens. L’attachement français aux règles communautaires du libre-échange devient un prétexte à ne pas entendre leur détresse. Dans ce contexte, on ne s’étonnera pas que la région se soit orientée, lors de la dernière élection présidentielle, vers les promoteurs de la pensée patriote, de l’Etat souverain. Le ministre de l’Agriculture va recevoir les représentants de la filière viticoles gardoises… après les législatives. Sans empressement, donc, Jacques Mézard va écouter mais pourra-t-il agir ? Car la solution au désarroi languedocien passe par un travail sur l’offre française. Et cela fait plus de 15 ans qu’elle est sur la table…

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
Wines Inform Assessors Le 29 mai 2017 à 19:01:22
Il est agréable de lire des opinions sensées commecelles exprimées par Vigneron et Revolté..Ces ponts de vue s´´ajoutent à d'autres précédemment exprimés -voir http://spainwinesnews-noticiasdevinoespanol.blogspot.com.es/search/label/Econom%C3%ADa%20-%20Economics- Wines Inform Assessors, Barcelona
vigneron Le 26 mai 2017 à 17:57:08
avec les actions actuelles il va etre plus difficile de vendre du vin francais a l'etranger. alors messieurs un peu de calme car si tout reste en France bonne dégustation (on ne peut vouloir vendre á l'export et fermer les frontiéres a l'import)
révolté Le 26 mai 2017 à 17:54:14
c'est toujours les memes , ceux qui font du mauvais raisins qu'ils fourguent à la cave coop du coin qui sort ce qu'elle peut , qui vont casser les prefectures et bruler des pneus (ça ne les gene pas de polluer) ça fait plus de 50ans que les viticulteurs (et pas vignerons) du langued'oc nous bassinent avec leur victimisation c'est toujours la faute des autres si leur m.... ne se vend pas apprenez à bien travailler , intéressez vous à la maturité du raisin, on achetera peut etre votre vin, sinon faite autre chose
la Le 26 mai 2017 à 16:41:01
Si les élus pouvaient lire les textes de gens experts dans leur domaine et sur le terrain et qui maîtrise leurs sujets objectivement se serait ne plus crouler sur des montagnes de paperasse et des débats inutiles ne dit on pas : " tel on connaît ses saints, tel on les honorés. " se serait un debut.
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé