LE FIL

Cave engagée

Laudun-Chusclan décroche le niveau "exemplaire" de la RSE

Mercredi 24 mai 2017 par Juliette Cassagnes

Christine Sorli, Déléguée régionale adjointe Occitanie pour Afnor Certification, a remis officiellement le certificat « Engagé RSE » en présence des salariés et vignerons de la cave coopérative, le vendredi 19 mai 2017, au Château de Gicon, à Laudun (30).Christine Sorli, Déléguée régionale adjointe Occitanie pour Afnor Certification, a remis officiellement le certificat « Engagé RSE » en présence des salariés et vignerons de la cave coopérative, le vendredi 19 mai 2017, au Château de Gicon, à Laudun (30). - crédit photo : J Cassagnes
La cave coopérative de Laudun-Chusclan s'est vue remettre, ce vendredi 19 mai 2017, le label « RSE » niveau exemplaire, par Afnor Certification.

La cave coopérative de Laudun-Chusclan (Gard) était fière et heureuse d'annoncer à la presse, ce vendredi 19 mai 2017, l'obtention de la labellisation RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), au niveau le plus élevé de l’évaluation AFAQ 26 000. Avec une note de 712 sur un total de 1000 points, elle a décroché le niveau « exemplaire », lors de son évaluation en février 2017, et ce, du premier coup. « Sur les 400 entreprises engagées au niveau français, il n'y a que 15% qui l'ont obtenu, a déclaré Christine Sorli, déléguée régionale adjointe Occitanie à l'Afnor, lors de sa remise officielle. Ce sont d'excellents résultats, surtout pour une première évaluation, et obtenue dans un délai court...Je félicite la cave ».

Pour ses membres dirigeants, son président Philippe Pellaton et son directeur Philippe Amphoux, cette distinction n'est autre que l'aboutissement et la suite logique « de toutes les démarches déjà engagées auparavant par la cave », dans les domaines de l'environnement, de l'oenotourisme, de l'aménagement du territoire, de la gestion des Hommes, des démarches qualité produits, ou encore de l'installation des jeunes. « Elle n'a donc pas demandé d'efforts particuliers ni présenté de difficultés et s'est faite naturellement », a commenté le président.

"Un système normatif adapté"

Concrètement, la démarche, « choisie pour son aspect très global », s'articule autour de cinq axes : « générer de la valeur ajoutée », « préserver l'environnement », « valorisation du patrimoine », « qualité produits et satisfaction clients » et enfin « bonne gestion des ressources humaines ». L'ensemble des points d'engagements déclinés dans ces différents thémes ont été consignés dans une charte d'entreprise, intitulée « Fraîcheur et héritage ».

« C'est un système normatif adapté et qui nous appartient, a conclu Philippe Pellaton. Il nous donne aussi de nouvelles pistes et nous servira à mieux appréhender les futures réglementations ». La certification est valable pour une durée de trois ans.

Dans le bassin Vallée du Rhône-Provence, les autres entreprises du secteur à l'avoir déjà décrochée sont Estandon Vignerons, Les vignerons du Mont Ventoux, Cellier Marrenon (Lubéron) , la maison de négoce Gabriel Meffre, et les caves Vignerons de Caractère (Vacqueyras) et Balma venitia.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé