LE FIL

Champagne

Les vins clairs à la rencontre des importateurs

Mercredi 26 avril 2017 par Aude Lutun
Article mis à jour le 27/04/2017 14:08:32

Romain Mercier, viticulteur à Passy-sur-Marne, avec deux importateurs lors du Printemps des Champagnes à Reims le 24 avril.
Romain Mercier, viticulteur à Passy-sur-Marne, avec deux importateurs lors du Printemps des Champagnes à Reims le 24 avril. - crédit photo : Aude Lutun
Le Printemps des Champagnes – ou Champagne Week – est toujours très prisé des professionnels et principalement des importateurs. Focus sur la 8ème édition qui accueille des dégustateurs provenant de plus de quarante pays différents.

Le Printemps des Champagnes, initié en 2009 par des vignerons regroupés au sein de l’association Terres de Vins de Champagne, est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable des importateurs, cavistes et sommeliers. Du samedi 22 au mercredi 26 avril, les professionnels peuvent se rendre dans 20 salons d’une journée, qui se déroulent dans des endroits symboliques de la Champagne. Chaque salon comprend entre 12 et 20 viticulteurs, qui présentent leurs vins clairs et leur gamme de champagne. Le lundi 24 avril se tenait le salon « Des pieds et des vins » à Reims, avec douze vignerons. « C’est un salon qui a pour but de montrer que la Champagne bouge, que l’on revient au terroir, témoigne Sébastien Mouzon, viticulteur à Verzy. On est dans la formation et dans la notoriété. Les professionnels que nous rencontrons sont pointus et avertis. L’objectif est d’échanger sur le millésime 2016 avec la dégustation d’un vin clair. C’est pour cela qu’ils reviennent chaque année ». Ce viticulteur exporte déjà 85 % des 60 000 bouteilles qu’il produit annuellement. « J’expédie dans 27 pays différents, précise-t-il. Je ne cherche pas, actuellement, de nouveaux importateurs. Mais c’est important d’être là pour la notoriété du champagne et pour voir nos clients dans un autre contexte ». Guillaume Sergent, viticulteur à Vrigny, apprécie de pouvoir recevoir les importateurs sur son domaine avant ou après le salon. « Cela permet de conforter les liens avec les professionnels, explique-t-il. Ce salon nous permet aussi de mutualiser nos contacts et nous offre une belle visibilité ».

"Le Printemps des Champagnes permet à un importateur d’avoir une vue d’ensemble du millésime 2016"

L’association Champagne for You, qui regroupe 12 vignerons de la vallée de la Marne, accueillait les professionnels dans une salle de la mairie de Reims, également le 24 avril. Ces viticulteurs de l’Aisne sont membres de l’association « Champagne et Vous », qui organise une fête oenotouristique chaque année en octobre à Château-Thierry. « Nous sommes là pour montrer la spécificité des champagnes de la vallée de la Marne et du pinot meunier, précise Olivier Belin, co-président de l’association. Le Printemps des Champagnes permet à un importateur d’avoir une vue d’ensemble du millésime 2016 et de la Champagne en quelques jours. Je propose, en plus de ma gamme de champagne, de déguster un vin clair issu d’une parcelle d’argile, un autre d’une parcelle de sable et un troisième d’une parcelle de limon. Les dégustateurs apprécient de pouvoir mesurer l’effet terroir sur nos vins ». Pour Ludivine Antoine, qui commercialise 80 000 cols à la marque Champagne Sourdet-Diot, dont 20 % à l’export, « ce salon permet de revoir des importateurs que l’on a vus ailleurs, de renouer et poursuivre le contact. Il faut être patient à l’export ».

 

 

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé