Accueil / / Bourgeonnement : le vignoble français s'éveille

Bourgeonnement : le vignoble français s'éveille

Par Vitisphere Le 07 avril 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Bourgeonnement : le vignoble français s'éveille
L

’année 2017 démarre sur les chapeaux de roues. Au 3 avril, dans le Gard, les parcelles les plus précoces présentaient entre quatre et six feuilles étalées sur le chardonnay et trois à cinq feuilles étalées sur grenache. Exceptionnel à cette date. Même chose dans le Vaucluse. « Nous sommes en moyenne au stade 2 à 3 feuilles étalées. Nous avons une dizaine de jours d’avance par rapport à 2016 qui était déjà précoce. C’est le débourrement le plus précoce de ces douze dernières années », note Eric L’Helgoualch, de la chambre d’agriculture.

Plus au nord les vignes se sont également réveillées plus vite que prévu. Les stades n’atteignent pas ceux du Midi, mais sont quand même avancés pour la saison. « Les températures moyennes de février et de mars ont été largement excédentaires, avec quasiment 2 °C de plus que les normales. 2017 démarre sur les mêmes bases que 2011 et 2014. Il y a 15 jours d’avance par rapport à l’an passé », rapporte Benoît Bazerolle de la chambre d’agriculture de Côte d’Or. Dans le Muscadet, les vignes sont au stade « éclatement du bourgeon », voire « une feuille étalée » dans les secteurs les plus précoces. « ça débourre bien et régulièrement », explique Nadège Brochard-Mémain, de la chambre d’agriculture de Loire-Atlantique.

 

Source et photo : Vitisphere.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé