Accueil / Commerce/Gestion / Entre jus de raisin et tisane, un soda à base de feuilles de vigne

Vitis Cola
Entre jus de raisin et tisane, un soda à base de feuilles de vigne

Le salon Prowein n'est pas avare en produits insolites. Mais la palme de l'édition 2017 revient sans doute à ce soda inédit, produit en Thaïlande à partir des feuilles d'une variété de vigne brésilienne trouvée par allemand.
Par Alexandre Abellan Le 21 mars 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Entre jus de raisin et tisane, un soda à base de feuilles de vigne
En swahili, la marque Kisuu veut dire « bon esprit ». Le soda voulant réunir l’ensemble des bonnes choses de la vigne, sans l’alcool. - crédit photo : Alexandre Abellan (Vitisphere)
l

« C’est la première fois que quelqu’un utilise des feuilles de vigne pour en produire une boisson » se félicite le consultant Wolfgang Schäfer. Spécialiste de la viticulture en zones tropicales, il présente à Prowein ses premières bouteilles de « Kisuu », un soda produit à partir de feuilles de vigne. Cette boisson sans alcool est issue d’une vigne sauvage, trouvée par Wolfgang Schäfer dans la jungle brésilienne, il y a dix ans.

À la recherche d’une variété vigoureuse pour le vignoble thaïlandais, il a ramené un individu du genre Vitis caribaea qui s’est avéré à l’usage être un cultivar mâle. Ne portant pas de raisins, cette vigne a cependant intéressé l’expérimentateur avec sa vigueur et sa résistance aux maladies cryptogamiques, ainsi que sa forte production de feuilles, l’année durant sous le climat tropical thaïlandais.

Infusion de feuilles

Si en Grèce et en Turquie les feuilles de vigne sont mangées en dolmas, en Thaïlande elles sont utilisées pour le thé par les travailleurs du vignoble. Wolfgang Schäfer s’en est inspiré pour cette boisson, gazéifiée pour qu’elle ne goûte pas comme une tisane.

Ayant actuellement planté moins de 3 hectares de cette vigne, l’entrepreneur vise dans un premier temps la production de 50 000 cols destinés au marché allemand (à un prix de vente 3 € la bouteille). Selon la réception commerciale de son produit, il envisage de passer à une échelle supérieure (sachant que sa vigne met six mois à produire des feuilles).

La recette de son soda est composée à 21 % de jus de feuille, 20 % jus de raisins rouges, 4 grammes/litre de CO2 et le reste est de l'eau. L’ensemble présente une forte concentration tannique, équivalente à celle d’un vin rouge. « Ce qui a l’avantage de couvrir la sucrosité du jus de raisin » souligne Wolfgang Schäfer, qui met en avant le goût rafraichissant de son produit, il est vrai inédit.

À noter que le jus de raisin utilisé est issu de variétés résistantes, ce qui ouvre une perspective de certification bio à terme.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé