LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

John Wine

L'homme qui n'a pas de soufre

Mercredi 15 mars 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Un héro vacher, sans sulfite et un brin d'herbe au bec.
Un héro vacher, sans sulfite et un brin d'herbe au bec. - crédit photo : Maison Cazes
La Maison Cazes lance John Wine, une cuvée sans soufre, qui joue sur les codes des Westerns. Effet cow-boy garanti.

« Nous avions déposé le nom de John Wine en 2012 mais sans baptiser une cuvée spécialement. Le nom nous plaisait » explique Emeline Picard, de la Maison Cazes. Ce nom de cow-boy, qui évoque les odeurs d’écurie ou la sueur aux relents de testostérone, est celui qui habille désormais la cuvée sans soufre de la Maison Cazes. John Wine remplace en effet « Hommage » une alliance de grenache/mourvèdre sans soufre qui s’arrête avec le millésime 2015.

Chasser la CHR alternative

« Entre les deux marques, c’est le profil du vin qui change » rapporte Emeline Picard. Car John Wine n’est pas solaire, puissant et viril comme un Gary Cooper ou un Clint Eastwood mais plutôt gourmand et fruité, associant grenache et syrah comme deux hommes dans le Secret de Bockeback Montain. Tout comme ce film a cassé les codes du genre, John Wine a la volonté d’aller séduire par son univers décalé le Mondo Vino pour chasser sur la CHR alternative. « Les cuvées sans soufre s’inscrivent dans des marchés de bistronomie et de petits cavistes » commente Emeline Picard. Avec 8000 cols disponibles, c’est donc un consommateur urbain, un tantinet hipster que la Maison Cazes cherche à capter. Son étiquette exploite cet objectif en limitant le nombre de couleurs, en l’épurant au maximum et en choisissant d’évoquer,à travers la typographie et le dessin, les affiches de cinéma du temps de la splendeur des Westerns .

Cet univers n’est pas tant insolite que ça pour ce vin du Roussillon. « C’est un peu le Far-West de la France avec son climat aride et sec. Et ce nom reflète également l’âme de la Maison Cazes avec notre esprit pionnier qui nous pousse à aller dénicher de nouvelles méthodes de vinification, notamment sans soufre » précise Emeline Picard. La contre-étiquette affiche cet ancrage, scandant « Wild Wild Roussillon ». De quoi inviter le consommateur à la conquête de ce vin biodynamique.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé