LE FIL

L’art et la matière

Cédric Guillermo s’installe dans les caves de Monmousseau

Dimanche 05 mars 2017 par Alexandre Abellan

Pour symboliser le travail de titan qu’a été l’aménagement de 15 kilomètres de boyaux, l’artiste met notamment en scène les outils ayant servi à l’époque.
Pour symboliser le travail de titan qu’a été l’aménagement de 15 kilomètres de boyaux, l’artiste met notamment en scène les outils ayant servi à l’époque. - crédit photo : Caves Monmousseau
L’artiste breton s’approprie actuellement les tunnels de tufeau de la maison ligérienne, pour en restituer l’histoire et la création par le labeur.

Ce 20 avril, les Caves Monmousseau (maison Ackerman) dévoileront leur nouvelle exposition artistique. En cours de réalisation par Cédric Guillermo, l’installation a l’ambition de donner corps aux siècles d’aménagement humain de ces caves troglodytes. « Le spectateur entre dans l’univers étonnant des anciennes carrières, puis champignonnières, et aujourd’hui des caves d’élaboration. De nombreuses générations d'hommes et de femmes ont travaillé dans ces caves monumentales en façonnant un véritable paysage souterrain » explique l’artiste breton.

Rétrospective du travail des carriers et tailleurs de pierre

Des carrières pour la construction des châteaux de la Loire aux caves d’élevages des fines bulles ligériennes, le temps est en effet passé. Pour le caractériser, Cédric Guillermo va réaliser des dessins et sculptures sur les murs de tuffeau. « Telle une rétrospective artistique du travail des carriers et des tailleurs de pierre » précise un communiqué. Entre installation artistique et outil pédagogique, cette exposition sera accessible durant les visites des Caves Monmousseau (Montrichard, Loir-et-Cher).

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé