LE FIL

Les revendications de la filière s'affinent

Vendredi 24 février 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Alors que les agriculteurs s’apprêtent à déambuler dans un Sima où les machines rutilantes seront sans doute trop chères pour leurs bourses, alors que la Porte de Versailles va tenir son « farm show » endeuillé par la disparition brutale de Xavier Beulin, la filière vin renouvelle sa présence à travers le Pavillon des vins, un outil où s’affiche l’unité syndicale et interprofessionnelle. Cette présence est, comme l’année dernière, renforcée par le Pavillon des Vignerons indépendants. Ces derniers font preuve d’une action offensive à l’adresse des candidats à la présidentielle. En rédigeant 18 mesures pour la filière vin, les Vignerons indépendants ont affiché, dès décembre, leurs prérogatives. Ils sont rejoints, cette semaine, par Vin et Société qui rédige un mémento des craintes de la filière en matière de politique de santé. Il est certain que d’autres messages seront distribués, car les sujets ne manquent pas, à l’instar de la hausse des importations ou des enjeux environnementaux. Le jeu sera surtout de réussir à faire rentrer les candidats dans la partie fermée du Pavillon des vins pour établir une discussion de qualité et bien transmettre les attentes de la filière. C'est tout l'art du lobbying au Salon de l'agriculture.

Tags : salon

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé