LE FIL

Maladies du bois

Belchim lance Vintec, son produit de biocontrôle

Mardi 21 février 2017 par Christelle Stef

Vintec est conditionné en sachet de 50 g et vendu en carton de 200 g
Vintec est conditionné en sachet de 50 g et vendu en carton de 200 g - crédit photo : Belchim
Belchim vient d’obtenir l’homologation de Vintec pour lutter contre les maladies du bois en pépinière et au vignoble. Ce produit de biocontrôle se compose de la souche SC1 de Trichoderma atroviride issue de bois mort de noisetier.

Vintec, le produit de biocontrôle de Belchim destiné à lutter contre les maladies du bois vient d’obtenir son homologation définitive. Ce produit se compose d’une nouvelle souche de Trichoderma atroviride : la SC1. Isolée sur du bois mort, elle colonise plus rapidement le bois selon la firme. Vintec  peut  s’utiliser dès la pépinière sur les plants et les boutures de vigne à la dose de 200 g/hl pour lutter contre l’esca/BDA. Il est limité à quatre applications maximum par an pour cet usage. « Il s’utilise durant trois phases stratégiques : la réhydratation des bois avant le greffage, la stratification, et l’acclimatation des plants avant leur mise en terre », précise Nicolas Fillot, chef de marché Vigne chez Belchim.

Souplesse d'utilisation

Vintec peut aussi s’appliquer sur les vignes en place après la taille pour lutter contre l’esca/BDA mais aussi l’eutypiose à raison de 200 g/ha. « Le Trichoderma forme une pellicule à la surface de la plaie puis il pénètre dans le bois et colonise l’espace », explique Nicolas Fillot. Au vignoble Vintec s’applique sur les plaies de taille lorsque la température est d’au moins 10 °C. Il ne faut pas qu’il gèle dans les 24 h suivant l’application pour que le champignon puisse rentrer dans le bois. Il peut s’appliquer jusqu’au gonflement des bourgeons. Pour assurer une bonne protection  contre les maladies du bois, Belchim recommande une application par an.

Vintec est utilisable en bio. Il est conditionné en sachets de 50 g et vendu par carton de 200 g. Comme il se compose d’organismes vivants, il faut les conserver au frais entre 0 et 4 °C.

Son prix utilisateur conseillé est de 200 €/ha.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé