LE FIL

Conversation de salons (presque inventée)

Vendredi 17 février 2017 par Alexandre Abellan

Discussion semi-imaginaire, qui aurait pu se tenir lors de Vinovision...Discussion semi-imaginaire, qui aurait pu se tenir lors de Vinovision... - crédit photo : Comexposium

« Tiens, comme on se retrouve ! Dis-moi, on se suit dans le tour de France des allées de salons du vin !

- Que veux-tu, comme toi je faisais partie des 20 775 visiteurs de Vinisud, des 4 850 visiteurs de Millésime Bio, des 8 500 du salon des Vins de Loire

- Et maintenant des 3 300 visiteurs de Vinovision ! Ne manquerait plus que Pink pour compléter la collection...

- On ne peut pas dire, les salons se multiplient plus vite que mes allocations de Pétrus.

- Tu verras, à la fin il n’en restera plus qu’un ! Un salon mastodonte à Paris, avec une offre de tous les vins possibles et imaginables pour attirer tout le MondoVino. Et au-delà !

- C’est loin d’être sûr ! Entre chacun les offres se complètent, avec des concepts aussi distincts que les publics visés. Les consommateurs étant à la recherche de sens et d’histoires dans leurs achats, l’offre ne va pas dans le sens de la simplification.

- Soit, la cohabitation n’est pas forcément l’annihilation… Mais une optimisation des dates ne serait pas de trop pour alléger nos agendas de cette vie de salon.

- Quoi qu’il en soit, on se voit à Düsseldorf !

- Et oui, puis Bordeaux !

- N’oublie pas Londres entre-temps !

- Heureusement que l'on ne fait pas aussi les salons techniques... »

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé