LE FIL

Nouvelle communication

Le Muscadet endosse la marinière

Mardi 14 février 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

La communication fait référence à l’urbanité de l’AOC, en choisissant « Vins de Nantes » pour baseline.
La communication fait référence à l’urbanité de l’AOC, en choisissant « Vins de Nantes » pour baseline. - crédit photo : So Wine Twitter
Alors que sur Vinovision le slogan « Beaujolais is back » accueille les visiteurs, le Muscadet aussi dévoile une nouvelle communication en lien avec les codes du moment.

Né de la réorganisation des missions de l’interprofession et des ODG, la nouvelle communication du Muscadet, dotée d’environ 300 000 euros, mise sur l’océan pour bâtir son image. Au travers d’un manifeste, les vignerons expliquent : « nous sommes des vignerons océaniques : nos vignes voient partir les bateaux, germer des aventures. Et elles donnent naissance à des vins d'écumes, salés, iodés, mentholés. Des soins ébouriffants de la fraîcheur Atlantique ». En quelques mots, le cadre est posé pour ces vins qui sont les « seuls à pouvoir légitimement se réclamer de l'océan » souligne François Robin, délégué communication de l’ODG du Muscadet.

Vins de Nantes

En parallèle de cette image pleine d'embruns et de la vivacité du grand large, la communication fait référence à l’urbanité de l’AOC, en choisissant « Vins de Nantes » pour baseline. « C’est un parti pris fort » souligne François Robin. Ce choix se traduira par un engagement dans le cadre évènementiel mais aussi une conquête de la restauration, notamment au travers du Guide des tables de Nantes, entièrement gratuit et lancé en 2011. Aujourd'hui, 150 restaurateurs s’y sont inscrits. Leur seule obligation : proposer au moins un Muscadet à la carte des vins. Ceux qui en offrent plus de cinq bénéficient d’une mise en avant à travers le label « I love Muscadet ».

Travaillée par une cinquantaine de vignerons avec l’agence So Wine, cette communication souligne également une segmentation binaire de l’offre. D’un côté les Muscadets et les Terroirs (Muscadet sur lie, Crus communaux et les Côteaux d’Ancenis Malvoisie), de l’autre les Muscadet et Compagnie (Muscadet générique, Gros plant du pays nantais, Côteaux d’Ancenis rosés et rouge) forment une clé de lecture simplissime de l’offre des vins de Nantes.

Dernier ingrédient de la nouvelle communication : les vignerons eux-mêmes. Ils recevront une marinière assortie d’un écusson Vins de Nantes tricotée par Royal Mer Bretagne, entreprise sise dans leur région qui vient de se relancer. Affichant ainsi leur lien ténu avec l’océan, les vignerons seront invités à participer aux évènements pour faire vivre les vins et surtout incarner le Muscadet. Le syndicat devrait également leur fournir du matériel de promotion sous la forme d’éditions, de cartographie, d’outils de médiation. Un camion « Vin truck » portera également cette image marine. Ainsi équipés de ces outils de communication très ancrés dans l’esprit du moment (à la fois statutaire, la marinière est très traditionnelle, et à la fois fantaisiste, les vignerons ont les pieds sur terre et non en mer), les vignerons auront à relever leur défi : « créer le réflexe Muscadet ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé