LE FIL

Olivier Dupré, Gratien et Meyer

« Le moral des Britanniques n’est pas morose »

Lundi 13 février 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Olivier Dupré, P.-D.G. de Gratien et Meyer : 'Le Prosecco doit son succès à la facilité d’accès qu’il propose au consommateur. Il touche une clientèle jeune. Une partie de ces consommateurs vont vouloir aller sur des produits plus sophistiqués avec un vrai potentiel. Nous présenterons à Prowein un concept de Crémant destiné à répondre à cette attente'. Olivier Dupré, P.-D.G. de Gratien et Meyer : 'Le Prosecco doit son succès à la facilité d’accès qu’il propose au consommateur. Il touche une clientèle jeune. Une partie de ces consommateurs vont vouloir aller sur des produits plus sophistiqués avec un vrai potentiel. Nous présenterons à Prowein un concept de Crémant destiné à répondre à cette attente'. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi
Rencontre avec Olivier Dupré, P.-D.G. de Gratien et Meyer sur VinoVision, pour un tour d’horizon du marché des bulles : concurrence du Prosecco, Brexit et évolution du marché des sans alcools.

Comment le Crémant peut-il s’insérer sur un marché des bulles dominé par le Prosecco ?

Le Prosecco doit son succès à la facilité d’accès qu’il propose au consommateur. Il touche une clientèle jeune. Une partie de ces consommateurs vont vouloir aller sur des produits plus sophistiqués avec un vrai potentiel. Nous présenterons à Prowein un concept de Crémant destiné à répondre à cette attente. Ce concept s’appuie sur la souplesse de l’assemblage permis par le Crémant de Loire pour un résultat fruité et rond, en cohérence avec les standards de goûts internationaux.

Avez-vous ressenti l’effet du Brexit sur vos ventes en Champagne ?

L’année 2016 a été une super année pour nous. La livre ne s’est pas autant effondrée que prévu, le moral des Britanniques n’est pas morose. Nous restons raisonnablement confiants en ce marché. Nos Champagne positionnés sur le segment haut de gamme souffrent peu d'une variation de quelques livres. Nous ne nous positionnons pas dans la bagarre des prix, même si nous avons un peu renforcé nos efforts de promotions. Nous faisons des efforts pour qu’il y ait une cohérence avec les prix de marché. Mais sur notre segment, les prix ont plutôt eu tendance à s’orienter à la hausse.

Quelle nouveauté sur le marché de la bulle sans alcool ?

Nous fêtons cette année notre dix millionième bouteilles de Festillant blanc, lancée il y a dix ans. La référence a connu une croissance de 3 % en volume sur un marché français en croissance de 1,5 %. Nous hommes donc plutôt satisfaits d’autant que, durant le premier semestre, nos ventes ont souffert de la météo défavorable à la commercialisation de ce type de produit. Nous présentons sur VinoVision, notre dernier né dans la gamme arôme : le Festillant à la fraise. Notre stratégie est de lancer de nouveaux arômes et de voir s’ils correspondent à une mode ou une tendance. Nous constatons, par exemple, que le pamplemousse à tendance à s’essouffler.

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé