LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Record export

Les vins du Val de Loire soutenus par les fines bulles

Vendredi 10 février 2017 par Alexandre Abellan

Au centre des visites touristiques du vignoble, les fines bulles de Loire sont désormais les moteurs de sa croissance export.
Au centre des visites touristiques du vignoble, les fines bulles de Loire sont désormais les moteurs de sa croissance export. - crédit photo : Bouvet Ladubay
Porté par les marchés anglais et américains, le vignoble ligérien atteint un nouveau record en valeur sur l’année 2016.

Sur l’année 2016, les exportations des vins AOC de Loire se sont élevées à 451 000 hectolitres pour un chiffre d’affaires de 256 millions d’euros (voir détail avec le graphique ci-dessous). Soit des hausses de 4 % en volume et 7 % en valeur par rapport à 2015, pour atteindre un niveau record de valorisation se félicite l’interprofession des vins du val de Loire (InterLoire). Qui précise qu’un cinquième des vins AOC de Loire sont consommés à l’export.

Alors que les vins tranquilles sont en légère augmentation (+2 % en volume et +4 % en valeur*), les effervescents ligériens témoignent d’un fort dynamisme : +16 % en volume et +25 % en valeur. Ces fines bulles pésent pour 16 % des volumes et 14 % de la valeur des exportations ligériennes. Dans la gamme des vins AOC hors Champagne, « leur part de marché atteint désormais 30 % des volumes et 28 % de la valeur des exportations [françaises] » se félicite InterLoire.

Croissance effervescente

L’interprofession souligne ses bons résultats sur ses trois premiers marchés : les États-Unis (+8 % en volume et +9 % en valeur), le Royaume-Uni (respectivement +13 et +10 %) et l’Allemagne (+5 et +8 %). Les trois destinations ont vu croître leurs expéditions de crémants de Loire, Vouvray et Saumur, et enregistrent de bonnes performances pour le Muscadet. Cette dernière AOC affiche ainsi des croissances de 17 % en volume et 11 % en valeur sur l’année dernière.

 

* : À noter que les tendances sont disparates parmi les vins tranquilles selon les couleurs. Les blancs sont en nette hausse (+18 % en volume et +20 % en valeur), tandis que les rouges se valorisent (respectivement +3 et +7 %) et les rosés sont en repli (-3 et +3 %).

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé