LE FIL

Bilan de Salon

Vinisud 2017, expérience globalement réussie

Mercredi 01 février 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

L'expérience 2017 se termine sur un bilan positif.
L'expérience 2017 se termine sur un bilan positif. - crédit photo : Vinisud
A la fermeture du salon, les exposants se montraient plutôt satisfaits de l’édition 2017, louant la qualité des visiteurs et surtout celle des échanges.

Le 31 janvier 2017, Ahmad Monhem, directeur d’Adhésion Group, organisateur du salon, se contente d’avancer les chiffres du nombre de visiteurs au deuxième jour du salon : 16 985 visiteurs à la fermeture le 30 janvier. De quoi laisser penser que le chiffre des 20 000 visiteurs qu’il pronostiquait quelques jours avant la tenue du salon, devrait se vérifier.

Globalement, dans les allées des vignobles méditerranéens français, l’humeur est plutôt positive. Visitorat qualitatif, de nationalités diverses, tous circuits représentés : le tryptique gagnant est bien là. De nombreux exposants se retrouvent autour d’un dénominateur commun : la qualité des échanges. Le flux des visiteurs étant plus modéré qu’à l’habitude, le temps d’échange est plus long, la qualité de la relation humaine améliorée.

Migration à l’Est

Les exposants se retrouvent également autour d’un certain scepticisme sur l’ouverture le dimanche. « Cette journée, nous n’avons pas vu grand monde. Le lundi a été une très bonne journée. Mais ensuite, les acheteurs prenaient leur voiture pour visiter le salon marseillais le 31 janvier » rapportent plusieurs exposants. Ahmad Monhem est conscient de cette migration à l’Est. « C’est pour cela que nous n’avons pas défini les dates de l’édition 2018 », se montrant toujours ouvert à trouver des synergies avec Millésime Bio sur le site du Parc des Expositions à Montpellier. Quant à l’idée de renouveler l’expérience de l’ouverture dominicale, le directeur d’Adhésion Group indique vouloir analyser les chiffres de fréquentation précisément. Selon lui, certains exposants sont satisfaits de l’ouverture en weekend.

Comme pour tous salons, Vinisud a également ses déçus. Certains vignobles ont encore du mal à rayonner sur le salon. L’efficacité de Prowein interroge toujours sur l’intérêt d’être présent à Vinisud. Ce qu’Ahmad Monhem balaye : « cette édition 2017 s’est résolument tournée vers l’international (ndlr : environ 400 importateurs sont venus soit à l’invitation de Vinisud, soit de Sud de France développement). Ce qui donne, à nos exposants, un coup d’avance » par rapport au salon allemand.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé