Accueil / Commerce/Gestion / Le Sival fait place à la robotique

Angers
Le Sival fait place à la robotique

Le salon du végétal ouvre ses portes ce 17 février. Cette année, le salon met le machinisme et la robotique à l'honneur.
Par Marion Sepeau Ivaldi Le 17 janvier 2017
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Le Sival fait place à la robotique
Des showrooms extérieurs dédiés au secteur du machinisme et de la robotique sont ainsi positionnés à l'entrée du Parc des Expositions. - crédit photo : Sival
L

’édition 2017, le Sival qui se tient du 17 au 19 janvier à Angers, a poussé les murs. Des showrooms extérieurs dédiés au secteur du machinisme et de la robotique sont ainsi positionnés à l'entrée du Parc des Expositions. Cette scène technologique trouvera un écho avec le Symposium de Végépolys dont la thématique est « Quelle place pour la robotique dans les productions végétales d’aujourd’hui et de demain ? ». Cet intérêt pour les technologies de pointe n’est pas nouveau pour le salon angevin. Lors de l’édition précédente, les visiteurs avaient pu découvrir Oz, le robot désherbeur de Naïo Technologie (Trophée d’argent du Sival 2015).

Objectif international

Cette édition 2017 doit également permettre l'internationalisation du Sival. 51 exposants étrangers seront présents. Le salon cherche également à diversifier l’origine de son visitorat. Il a particulièrement travaillé les cibles venues du Portugal, de Tunisie, d’Algérie et d’Iran.

Avec 13 % de nouveaux exposants enregistrés en novembre 2016, le Sival s’annonce plutôt bien. L’année dernière, sa fréquentation avait enregistré un bond de 10 % pour franchir le cap des 22 000 visiteurs. Vegepolys International business avait permis la venue de 90 participants de 15 nationalités différentes. 200 rendez-vous d’affaires avaient été organisés.

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé