LE FIL

Un logo fâcheux

Vendredi 13 janvier 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Une nouvelle a fait bondir la Vitisphere cette semaine : le projet de grossissement du logo femme enceinte. Nos lecteurs s’étranglent dans leurs commentaires. « Une femme enceinte serait-elle considérée comme handicapée ? Et les hommes dans tout ça, ne faudrait-il pas les informer aussi ? A quand une bouteille neutre à la manière des paquets de cigarettes ?», grincent nos contributeurs.  Outre le fait que grossir une femme déjà ronde peut paraître déplacé (sic !), ce projet reste énigmatique dans son objectif : la taille d’un logo n’a jamais modifié un comportement de consommation.

Et l’on s’interroge : un esprit revanchard ne serait-il pas à l’origine du projet ? La filière viticole, qui a remporté la bataille de la clarification de la loi Evin, va-t-elle le payer par ce grossissement fâcheux ? Quand une épidémie de grippe met l’hôpital public sans dessus-dessous, l’urgence de santé publique semble ailleurs que sur la taille d’un logo. Et l’on imagine un petit tweet du genre : « Occupe-toi de l’hosto pas de logo #LaFemmeEnceinteNestPasDeficienteVisuelle@MinSocialSante» …

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
VOS RÉACTIONS
LANDOLFINI Luce Le 16 janvier 2017 à 12:00:51
Déjà que le logo de la femme enceinte sur les bouteilles n'est vraiment pas à sa place, si en plus il est souhaité plus gros... Et le prix de la bouteille est plus cher ! C'est surtout la consommation excessive de vin qui est dangereuse ! Alors logo ou pas de la femme enceinte... la femme qui attend un enfant sait exactement ce qui est bon ou mauvais pour elle, sans pour autant voir son corps de femme enceinte sur les bouteilles !
Line Le 16 janvier 2017 à 09:54:06
Ce logo,je suis mère de 3 enfants, grand-mère de 7 petits-enfants et vigneronne m'a fait bondir à l'époque. Horrible, dégradant, je rejoins Mr Carbonnier, on aurait dû se mobiliser et je le regrette. Anecdote peut-être déplacée sur ce sujet mais bon, allons-y...coût de ce logo sur les étiquettes : 60.00 e euros ht par sorte d'étiquettes pour ce changement. Si seulement au moins cette "taxe" avait servi à une bonne œuvre !!!
Janicot Alain Le 16 janvier 2017 à 09:44:24
C'est la consommation excessive qui est dangereuse, le vin est bon pour la santé et même pour les femmes enceintes, j'ai deux enfants, mon épouse a bu du vin jusqu'à l'accouchement, mes enfants boivent tout les deux du vin, et ils sont normaux, il ne faut pas oublier que le vin est le deuxième revenu national brut de la France. ils feraient mieux de réfléchir à ça...? Alain
Etienne Le 15 janvier 2017 à 11:40:34
Michel Rhodon, les hopitaux des autres pays responsables, qui consomment aussi de l'alcool, mais n'affichent pas de femmes enceintes sur leurs étiquettes de vin (la France est le seul pays dans ce cas) sont-ils encombrés d'enfants d'alcooliques ? La France veut toujours faire mieux dans l'inutile, encombrée de hauts fonctionnaires en mal de reconnaissance. Laissez donc les gens vivre, faites de l'éducation à l'école, pas sur les étiquettes. Lorsque l'on nous vends des aliments chimiques, il est impossible de lire les ingrédients, mais les laboratoires sont derrières. Pauvre pays, pauvres politiciens français !
rémy Le 14 janvier 2017 à 15:57:51
franchement je ne comprend pas ce comportement. Qui sont ces imbéciles qui sont censés nous "représenter" et je ne parle pas que des vignerons. Nous prennent-ils tous pour des demeurés dans leur "olympe"???. Il faudrait bien un jour qu'ils comprennent tous que "la vie est une maladie 100% mortelle et ... transmise sexuellement"!.
Nicolas Saint-Pons Le 14 janvier 2017 à 14:24:14
Cette mocheté de logo dont j'ai pensé, la première fois que je l'ai vu, qu'il interdisait la grossesse ! Je vais moi aussi mettre le texte sur mes étiquettes, en tout petit, gris clair sur gris foncé comme mes contrats d'assurance.
Michel Rhodon Le 14 janvier 2017 à 08:17:23
Comment sont les enfants de femme alcoolique ? Comment vivent les enfants dans les couples d'alcooliques ? Pourquoi les tribunaux sont encombrés par des affaires liées aux personnes alcooliques ? Faut'il ne rien faire ? Combien de mort par an en France à cause de l'alcool ? Le grossissement du logo ne changera peut être rien mais ne il faut essayer ? Boire avec modération est une bonne chose mais les excès sont difficiles à combattre. Il ne faut pas favoriser la consommation d'alcool. Bien à vous Un amateur de vin Michel Rhodon
Michel Le 14 janvier 2017 à 04:42:43
Ce n'est pas en grossissant le logo que le consommateur se sentira plus responsable, messieurs et dames les politiciens demitionner plutôt que nous pondre des lois qui ne servent à rien... Dissolvons ces assemblées qui nous coûtent cher, bonnes qu'à engraisser des feignants en mal de reconnaissance'...
Pierre Carbonnier Le 13 janvier 2017 à 21:41:33
Ce qui me révolte dans ce logo sorti tout armé du cerveau des ayatollahs de l'hygiénisme hystérique, c'est que la femme est saisie comme "objet". Un objet dont la représentation hyper machiste vise à vous entraîner sur les sentiers de la répulsion. J'avais espéré, lors de la sortie de cette horreur, que les pétroleuses féministes allaient s'insurger et vitupérer. Je n'ai pas entendu de protestation indignée (mais je ne lis pas tout...- et j'avoue qu'une telle discrétion m'a surpris, non que dis-je, elle m'a déçu.
Charles Le 13 janvier 2017 à 19:21:55
pourquoi ne pas interdire la grossesse dans les rues de Paris, cest au moins deux fois plus dangereux, non?
Corine Le 13 janvier 2017 à 19:20:24
J'ai toujours pensé que cet espèce de sans interdit de "femme enceinte " été vraiment abominable. J'ai mis le texte sur mes étiquettes .............
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé