LE FIL

High tech

Un nouveau système de protection contre la contrefaçon des vins

Lundi 16 janvier 2017 par Juliette Cassagnes

Le dispositif, composé d'une application et d'une étiquette sécurisée, offre une protection contre l’ouverture frauduleuse d’une bouteille, contre la réutilisation de bouteilles d’origine et contre le percement illicite des bouchons pour altérer ou remplacer le contenu.
Le dispositif, composé d'une application et d'une étiquette sécurisée, offre une protection contre l’ouverture frauduleuse d’une bouteille, contre la réutilisation de bouteilles d’origine et contre le percement illicite des bouchons pour altérer ou remplacer le contenu. - crédit photo : DR
Un nouveau système servant à protéger l'ouverture frauduleuse de bouteilles de vin est disponible sur le marché. Deux entreprises, Selinko et Toppan, se sont associées pour le mettre au point.

Deux sociétés, l'une japonaise, Toppan, et l'autre belge, Selinko, ont associé leurs compétences pour développer un nouveau système de protection anti-contrefaçon destiné au vin.

Le dispositif permet de détecter toute tentative d'enlèvement, de dégradation ou même simplement de percement du bouchon. Celui-ci se compose d'un détecteur électronique, situé sous la capsule du vin, qui réagit à toute tentative d'extraction ou de percement du bouchon. Il est couplé à une étiquette NFC (Near Field Communication ) positionnée sur le goulot de la bouteille. En approchant un smartphone équipé d'un lecteur adapté et d'une application dédiée, le client peut s'assurer, grâce à l'envoi d'un message depuis l'application, de l'authenticité du flacon. Il peut également récupérer des informations sur le vin et le domaine.

De son côté, le producteur peut suivre le trajet et la destination finale de ses bouteilles, à partir des informations recueillies grâce à la lecture des étiquettes NFC de ses bouteilles.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé