LE FIL

Languedoc

La négociante Mathilde Boulachin gagne le prix Eco Women

Mardi 03 janvier 2017 par Alexandre Abellan

Après une carrière à l'international, Mathilde Boulachin s'est fixé dans le Languedoc. Ou elle a créé en 2008 l'agence de communication Avina (à Béziers). En 2010, elle a repris le domaine Villa Noria (43 ha en bio, à Pézenas).
Après une carrière à l'international, Mathilde Boulachin s'est fixé dans le Languedoc. Ou elle a créé en 2008 l'agence de communication Avina (à Béziers). En 2010, elle a repris le domaine Villa Noria (43 ha en bio, à Pézenas). - crédit photo : Domaines Pierre Chavin
A la tête de la maison Pierre Chavin, la dirigeante vient d'être distinguée pour les performances économiques du négoce qu'elle a cofondé en 2010.

Récompensant les plus beaux taux de croissance dans l'entrepreneuriat féminin de France, le jury du septième palmarès Women Equity a attribué son prix 2016 à la champenoise Mathilde Boulachin, co-fondatrice du négoce biterrois Pierre Chavin*. Un prix amplement mérité, le négoce « quadruplant son chiffre d’affaires et quintuplant son résultat en trois années » détaille un communiqué du programme européen Women Equity, qui salue « un accroissement de son taux de rentabilité plus rapide que celui de son chiffre d’affaires ».

Export et innovation

« En tant que femme, c’est pour moi une belle récompense et une véritable reconnaissance » se félicite Mathilde Boulachin. Pour elle, ce prix « vient ponctuer six années d’investissement et de travail dans l’univers majoritairement masculin du vin ». Annoncé à 10 millions d'euros en 2016, le chiffre d'affaires de son négoce augmenterait de 20 % en un an. Sur les trois années passées, son taux de croissance moyen était de 60 %. Ces performances s'appuient sur une forte stratégie export, qui pèse pour 90 % de l'activité du négoce. Un positionnement s'appuyant sur le parcours de sa directrice générale, Mathilde Boulachin, parlant couramment anglais, espagnol et suédois. La PME fait aussi le pari de l'innovation, avec des vins désalcoolisés, des vins mousseux bleutés et aromatisés à la myrtille, des vins effervescents à paillettes d'or 24 carats...

Passant au crible 40 000 entreprises dirigées par des femmes, le programme Women Equity en retient chaque année 50 pour leurs taux de croissance économique.

 

* : Le négoce a été créé en 2010 avec l'alsacien Fabien Gross.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé