LE FIL

 Je reprends ma lecture 
{{str_intro_2}}
{{str_intro_3}}
{{message_alert}}
 {{bt_suivant}} 

 Je réponds 

Vins IGP

Jean-François Bruère préside le syndicat Atlantique

Jeudi 22 décembre 2016 par Alexandre Abellan

L’IGP Atlantique est née en 2006, pour remplacer le vin de pays de l’Atlantique. Et avec la volonté d’opérateurs de compléter leur porte-feuille de vin avec des gammes non-AOC.
L’IGP Atlantique est née en 2006, pour remplacer le vin de pays de l’Atlantique. Et avec la volonté d’opérateurs de compléter leur porte-feuille de vin avec des gammes non-AOC. - crédit photo : FCVA
Réunie en assemblée générale, l’IGP régionale vient d’élire un nouveau président, pour accompagner sa progressive montée en puissance.

Président de la cave coopérative des Vignerons de Landerrouat, Duras et Cazaugitat, Jean-François Bruère vient d’être élu présidence Syndicat des Producteurs de Vin de Pays de l’Atlantique. Il succède à Xavier Carreau (vignobles Bayle-Carreau), qui présidait l’Organisme de Défense et de Gestion depuis 2012. Parmi les missions de François Bruère se trouve notamment l’étude des évolutions du cahier des charges de l’IGP. Ainsi que la maîtrise des volumes produits sous le signe de qualité, tant en terme de qualité et de prix, que de volumes.

A LIRE AUSSI

Distribution
Mise en place des Vins de Pays de l'Atlantique
Vin de Pays de l’Atlantique
Le futur syndicat sur les rails...

En 2015, les 417 opérateurs de l’IGP Atlantique ont revendiqué 44 000 hectolitres de vin (+61 % par rapport à 2014, +72 % par rapport à la moyenne quinquennale). Sur la campagne 2015-2016, les volumes commercialisés se sont élevés à 56 700 hl (à 41 % en rouge, 35 % en blanc et 24 % en rosé). La Gironde pèse pour 88 % de la production de l’IGP régionale, dont la production est également autorisée dans les départements de Charente/Charente-Maritime, de Dordogne et du Lot-et-Garonne.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé