LE FIL

L’improbable est possible

Vendredi 16 décembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Le père Noël est déjà passé chez Vitisphere.Le père Noël est déjà passé chez Vitisphere. - crédit photo : Vitisphere

L’année 2016 s’achève en ayant donné une leçon collective au monde : les prévisions ne sont pas infaillibles et ce qui est perçu comme improbable est possible. En une année, les équilibres internationaux auront radicalement changé, ce qui va immanquablement affecter le commerce. À ce constat s’ajoute une insécurité qui a affecté la consommation française de vin. Devant les défis qui s’annoncent, la filière française va devoir garder la tête froide. Seule production agricole française à conserver une solidité économique (solidité à nuancer selon les régions car les disparités sont fortes), le vin va devoir faire preuve d’adaptabilité, de créativité et de combativité. En gardant en tête ce que 2016 nous aura rappelé : l’improbable est possible. Ce qui résonne avec un leitmotiv cher à Bernard Magrez "Never give up" (leitmotiv qui sera d'ailleurs le thème du prix artistique 2017 de son Institut culturel).

Comme ceci est le dernier édito de l’année, l’équipe Vitisphere en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année ! Le père Noël est déjà passé dans nos locaux qui restent ouverts pendant cette période gourmande pour suivre l’actualité si passionnante du vin. Profitez bien !

 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé