LE FIL

Vallée du Rhône

Des (bonnes) nouvelles de la Cave de Cairanne

Mercredi 16 novembre 2016 par Juliette Cassagnes

L'équipe de la cave de Cairanne
L'équipe de la cave de Cairanne - crédit photo : Chantal Sarrazin
L'activité de la cave coopérative de Cairanne reprend et s'amplifie au fil des ans, grâce à l'arrivée de nouveaux coopérateurs et à la signature d'un partenariat avec le négoce les Grandes Serres. Les objectifs fixés par le plan de redressement judiciaire sont jusqu'à présents atteints.

La cave coopérative de Cairanne (Vaucluse) a connu d'importants déboires financiers il y a trois ans. Après avoir été placée en redressement judiciaire en février 2014, suivi d'un plan de redressement judiciaire en décembre 2015, celle-ci « renoue désormais avec le développement économique ».

En 2015, elle a produit 6 000 hectolitres de vin en AOP Cairanne, sur un total de 12 000 hectolitres pour l'ensemble de l'appellation, confirmant sa place de premier opérateur sur ce cru de la Vallée du Rhône. Cette année, ce volume devrait passer à 7 000 hectolitres.

La production totale de la cave a quant à elle atteint un volume de 24 000 hectolitres de vins vinifiés en 2016, soit un chiffre quasiment multiplié par deux par rapport à 2015 : l'an dernier, celle-ci avait totalisé 13 000 hectolitres.

La confiance retrouvée

« Outre la belle récolte très qualitative 2016, cette progression importante des volumes tient à l'arrivée de nouveaux coopérateurs et au développement du partenariat avec les Grandes Serres », indique l'entreprise. En d'autres termes, la confiance est de retour grâce à l'assainissement de la structure, mais aussi grâce au passage en cru en début d'année de l'appellation, qui intéresse de nouveaux opérateurs sur le marché.

Ces « bons résultats » lui permettent « de tenir les objectifs » de son plan de redressement, indique donc l'entreprise.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé