Accueil / / Vins français : les manques de disponibilité pénalisent les exportations

Vins français : les manques de disponibilité pénalisent les exportations

Par Vitisphere Le 10 novembre 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Vins français : les manques de disponibilité pénalisent les exportations
P

our la troisième année consécutive, les exportations de vins français diminuent en volume. Au cours de la campagne 2015-2016, d'août à juillet, 13,95 millions d'hectolitres de vin ont été expédiés, contre 14,30 millions d'hectolitres un an plus tôt, soit -2,5 %. Une baisse « en partie due au manque de disponibilités causé par des années de faibles récoltes », précise FranceAgriMer, dans sa dernière note de conjoncture.

Si les vins tranquilles français – AOP (-2,4 %), IGP (-8,2 %) et sans IG (-8,2 %) - voient leurs quantités exportées se réduire, il n'en est pas de même pour les vins effervescents et surtout les vins étrangers. Leurs exportations passent de 1,29 million d'hectolitres à 1,49 million d'hectolitres, soit +15,5 %. Leurs volumes représentent désormais 10,6 % des exportations totales françaises de vin. Leurs parts de marché en valeur restent néanmoins encore très faibles, à 3 %, et ce, malgré une nette hausse de leurs exportations sur cette campagne : +14 % pour les vins sans IG provenant de l'Union européenne et +24 % pour les vins hors de l'UE.

 

Source : Vitisphere. Photo : FAM

Partage Twitter facebook linkedin
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé