LE FIL

Et maintenant l’Italie !

Vendredi 04 novembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Les importations espagnoles ont marqué d’une croix blanche la campagne 15/16. Celles italiennes pourraient marquer 16/17. Le pays a, semble-t-il, de quoi fournir l’entrée de gamme à des prix inférieurs à ceux espagnols qui sont légèrement remontés. Une aubaine pour les metteurs en marché qui, désormais, peuvent jouer la concurrence en deux origines. Dans ce contexte, à quoi va ressembler la commercialisation du vrac en Languedoc cette année ? Alors que les volumes sont au plus bas, la seule issue pour une partie de la production de maintenir ses revenus est de faire monter les prix. La coopération préconise néanmoins de les maintenir au niveau de la précédente campagne, le spectre d’une commercialisation languissante étant certainement redoutée. Le début de campagne est en effet un rien neurasthénique. Et la crainte d’une baisse des prix se fait pesante… Que faire ?

Une question que l’on pourra se poser lors de la conférence de Dionysud intitulée : Les vins espagnols : menace ou opportunité pour la filière française ? À ne pas manquer le 9 novembre à 14 h 30.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé