LE FIL

Spécial Halloween

La damnation américaine de la Romanée Conti

Mardi 01 novembre 2016 par Alexandre Abellan

La mythique parcelle de la Tâche serait-elle protégée par un sort contre les touristes indélicats ?
La mythique parcelle de la Tâche serait-elle protégée par un sort contre les touristes indélicats ? - crédit photo : Domaine de la Romanée Conti
En 111 pages, le recueil de « petites histoires et grands plaisirs autour d’un verre de vin » propose une anthologie alternative des contes et légendes du vin. Extrait de la page 92.

« Un courrier en provenance des Etats-Unis parvint un jour au domaine de la Romanée-Conti » racontent Sylvain Torchet et Jacques Rouvière dans leur recueil Tchin-Tchin (paru cet été aux éditions Féret). Cette lettre avait la particularité d’être « accompagnée d’un peu de terre et quelques cailloux. L’expéditeur, un amateur américain racontait qu’en se promenant un peu auparavant dans ce vignoble prestigieux, il avait osé s’aventurer par-dessus le muret pour y prélever une poignée de terre. » Cet innocent souvenir pédologique serait à l’origine d’une véritable malédiction poursuit l’histoire : « sa voiture de location refusa de démarrer, son avion de retour faillit bien s’écraser au décollage, et des soucis de santé affectèrent ses proches ».

"Malédiction"

Se sentant poursuivit par « ce geste sacrilège, [l’amateur américain] demandait donc que l’on rende à sa terre d’origine ces quelques cailloux calamiteusement dérobés. Ce qui fut fait » rapportent Sylvain Torchet et Jacques Rouvière. Qui concluent malicieusement que « l’histoire ne dit pas si les ennuis du monsieur s’arrêtèrent là »
 

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé