Accueil / / Marché chinois : le vignoble de Bourgogne veut faire reconnaître ses appellations

Marché chinois : le vignoble de Bourgogne veut faire reconnaître ses appellations

Par Vitisphere Le 14 octobre 2016
Lire plus tard
Partage tweeter facebook linkedin
Marché chinois : le vignoble de Bourgogne veut faire reconnaître ses appellations
L

e Bureau Interprofessionnel du Vin de Bourgogne vient d’engager un processus de longue haleine : la reconnaissance de l’ensemble de ses appellations par les autorités chinoises. Si le budget et le calendrier du projet sont tout sauf précis, l’initiative bourguignonne se veut optimiste. Cet état d'esprit s'appuie ouvertement sur le précédent des deux ans de procédures du vignoble girondin, qui a d’abord fait reconnaître l’AOC Bordeaux en 2015, puis 45 autres Indications Géographiques en juin dernier (ne manque plus que l’AOC Crémant de Bordeaux, voir encadré).

« Les vins de Bordeaux ont ouvert la voie avec le premier dépôt collectif d’un grand vignoble*. Nous allons suivre la même procédure » explique André Ségala, le directeur général du BIVB. Actuellement, l’interprofession bourguignonne commence à échanger avec le ministère de l’Agriculture, afin de préparer l’ouverture d’une démarche de dépôt auprès de l'Administration Chinoise de la Supervision de la Qualité, l'Inspection et la Quarantaine (l’AQSIQ). S'appuyant sur l’expérience du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux, André Ségala espère que la procédure sera facilitée. Mais ne cache pas qu’avec une centaine de dossiers à préparer, elle s’annonce longue.

 

Source : Vitisphere. Photo : BIVB.

 

Partage Twitter facebook linkedin
CONTENUS PARTENAIRES
Tous les commentaires (0)

Pas encore de commentaire à cet article.
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé