LE FIL

Pépinières

La Sicavac lance une nouvelle vision de la qualité des plants de vigne

Mardi 27 septembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi
Article mis à jour le 28/09/2016 14:04:43

Les vignerons du Centre-Loire ont pu découvrir mi-septembre les vignes-mères exploitées par Ceps Sicavac.Les vignerons du Centre-Loire ont pu découvrir mi-septembre les vignes-mères exploitées par Ceps Sicavac. - crédit photo : DR
Ceps Sicavac : tel est le nom de la marque de plants de vigne mis au point par la Sicavac et distribuée par quatre pépiniéristes. Objectif de ce nouveau produit : la qualité.

Poursuivant sa lutte contre le dépérissement du vignoble et après avoir passé de nombreuses années à diffuser sa technique de taille douce, la Sicavac s’attaque à un second problème technique : le matériel génétique. Elle annonce le lancement en 2017 de Ceps Sicavac, qui propose à la fois des plants issus de sélection massale et des plants greffés issus de quatre clones de sauvignon. Ces greffons sont obtenus selon une charte de bonne pratique en pépinière visant à assurer une qualité optimale. « Comme pour faire des grands vins, réaliser une greffe de haute qualité nécessite du soin » indique François Dal, technicien de la Sicavac. Et c’est à un ensemble de pratiques que les quatre pépiniéristes partenaires (pépinière Gibault, pépinière Hébinger, pépinière Mercier et pépinière Sauger) se sont engagés. A l’instar de la stratification, étape au cours de laquelle se forme le cale autour de la soudure. « Cette étape fait l’objet d’un contrôle journalier pour ajuster la température et l’humidité » explique François Dal, qui compare cette étape à celle de la fermentation du vin.

2,30 euros par plants

Le résultat est un plant qui durera longtemps, du moins c’est ce qu'affirme Ceps Sicavac. Les sélections massales, baptisées Ceps Sicavac Excellence, sont « composées de 134 lignées issues de la première sélection. Ces 134 lignées ont été identifiées comme caractéristiques du cépage, ayant une productivité moyenne, des grappes peu à moyennement compactes, peu à moyennement sensibles à la coulure, peu sensibles au botrytis ». Les sélections massales appelées, Ceps Sicavac typicité, sont « composées de 194 lignées issues de la première sélection. Ces 194 lignées ont été identifiées comme caractéristiques du cépage, ayant une productivité moyenne à forte, des grappes moyennement compactes à compactes, peu sensibles à la coulure, moyennement sensibles au botrytis ».

La qualité promise justifie un coût plus élevé, avec un prix à 2,30 euros par plants. « L’objectif de production en première année est de 30 000 clones et de 100 000 yeux de massale » indique Benoît Roumet, directeur de l’interprofession des vins du Centre qui explique que cette nouvelle activité de la Sicavac vise « à répondre à l’attente des producteurs en matière de diversité génétique. Trois ou quatre clones plantés dans un seul terroir, c’est très dangereux ».

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2019 - Tout droit réservé