LE FIL

Incendie

La cave de Mont Tauch va porter plainte

Vendredi 09 septembre 2016 par Marion Sepeau Ivaldi

Les vignes de quarante-cinq adhérents ont été victimes du feu à plus ou moins grande importance (de 10 % à 100 %).
Les vignes de quarante-cinq adhérents ont été victimes du feu à plus ou moins grande importance (de 10 % à 100 %). - crédit photo : Pixabay
Dans la nuit du 5 au 6 septembre, un incendie ravageait 1200 hectares à Tuchan dans les Hautes-Corbières. Le président de la cave de Mont Tauch, dont 45 adhérents ont été victimes de l’incendie, annonce qu’il portera plainte.

Chaleur et sécheresse sont propices aux incendies : l’été 2016 l’aura rappelé. Le dernier en date à Tuchan a ravagé les vignes du secteur et celles de Paziols. « Nous n’avions pas connu d’incendies sur notre vignoble depuis 1989 » indique Vincent Llasera, président de la cave de Mont Tauch. « Nous allons porter plainte au titre de la cave coopérative et nous invitons nos adhérents à faire de même à titre individuel. Les vignerons indépendants font passer le même message » poursuit-il. Une enquête est en cours pour établir l’origine du feu et une éventuelle implication criminelle.

2000 hl de pertes

Pour la cave, l’incendie se solde par une perte d’environ 2000 hl. Les vignes de quarante-cinq adhérents ont été victimes du feu à plus ou moins grande importance (de 10 % à 100 %). Ce sont en tout 85 hectares (sur les 1300 hectares du périmètre de collecte de la cave) qui sont touchés. « Pour éviter les goûts de fumées, nous avons décidé de ne pas récolter les parcelles échaudées. Celles qui ont été en contact avec la fumée seront vinifiées séparément » indique Vincent Llasera. Selon lui, la vinification n’est pas un réel problème car la cave possède un matériel œnologique suffisant pour faire face. « Sur conseil de l’ICV, nous pratiquerons un réchauffement de la vendange et une macération la plus courte possible pour éviter la transmission des goûts présents sur la pellicule au jus » poursuit-il.

La principale préoccupation de Vincent Llasera est celle du revenu de ses adhérents. La cave n’avait pas besoin de 2000 hl en moins alors que la vendange s’annonce affaiblie par la sécheresse. « Les charges à l’hl vont exploser et cela aura un effet sur le revenu des viticulteurs ». Ces derniers, précise-t-il, étaient cependant largement assuré contre le risque incendie.

Bilan 2015

La cave de Mont Tauch a vu son chiffre d'affaires baisser de presque 4 % en 2015 à 9,014 millions d'euros. Son résultat net 2015 accuse un recul de 90,28 % à 796 000 euros.


RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2020 - Tout droit réservé