LE FIL

Herbicides et fongicides

Dow Agrosciences présente quatre nouveautés

Jeudi 21 juillet 2016 par Christelle Stef

L'équipe de Dow Agrosciences : Sylvaine Gate, Benoît Dattin et Frédéric Marque
L'équipe de Dow Agrosciences : Sylvaine Gate, Benoît Dattin et Frédéric Marque - crédit photo : Christelle Stef
Dow Agrosciences vient d’obtenir l’homologation d’un nouvel herbicide et d’un fongicide. Deux autres devraient être autorisés prochainement.

Dow Agrosciences organise chaque année en juillet les « Estivales ». Au cours de cet événement, la firme convie les distributeurs et les prescripteurs à des visites d’essais. L’occasion de leur présenter ses dernières innovations. L’édition 2016 qui se déroule sur deux semaines a démarré le 11 juillet. 300 techniciens y ont participé.

Ils ont pu y découvrir deux nouveaux herbicides antigerminatifs. Le premier se compose de 1,4 g/l de penoxsulam et de 479 g/l d’oryzalin. Il vient d’être homologué et sera commercialisé sous les marques Elan et Foen. En vigne il s’applique sur les vignes installées (plus de 3 ans) à la dose de 5 l/ha uniquement sous le rang. « Sa fenêtre d’application est très souple », a expliqué Stéphanie Fournol, chef marché herbicides et insecticides cultures pérennes. En effet, il pourra se positionner à partir du stade « bourgeon d’hiver » jusqu’au stade « petit pois ». Côté prix, il faudra compter autour de 55 €/ha pour les applications sous le rang (160 €/ha en plein).

Un produit très attendu

Le deuxième herbicide n’est pas encore homologué mais devrait l’être prochainement. Son nom de code est EF 1176 et il se compose de 107 g/l d’isoxaben et de 429 g/l d’oryzalin. Il s’appliquera à la dose de 5 l/ha uniquement sous le rang. Il devrait être autorisé pour les usages pépinières, jeunes plantations et vignes installées, car il est très sélectif. Il est doté d’un large spectre sur les graminées et les dicotylédones. Côté prix il faudra compter 90 à 100 €/ha pour les applications sous le rang. « L’oryzalin est une matière active très difficile à produire », justifie Dow. La firme espère qu’il sera autorisé d’ici la fin de l’année pour être disponible en 2017. « C’est un produit très attendu car il reste très peu de solutions sur plantier ».

Ces deux produits remplacent le Surflan qui a tiré sa révérence. Or c’était un produit très utilisé selon Dow Agrosciences.

Fongicides plus "soft"

Côté fongicides, la firme a obtenu récemment l’homologation de Karamat pro/Ecrin à base de 25 g/l de fenbuconazole pour lutter contre l’oïdium, le black-rot et le brenner. Il s’appliquera à la dose de 1,5 l. Elle attend également l’autorisation de l’antioïdium GF 2922 à base de 25 g/l de myclobutanil. « Il ne sera pas classé CMR, contrairement au Systhane New qui lui disparaîtra », a indiqué Sylvaine Gate, responsable technique national fongicides.

Des insecticides dans les tuyaux

Dow Agrosciences prépare également de nouveaux insecticides. Le premier projet : GF1587 est à base de spinetoram, une matière active de la même famille que le spinosad. « Le spinetoram est un peu plus stable, plus efficace avec un spectre plus large », explique Dow Agrosciences. Le GF 1587 permet ainsi de contrôler les vers de la grappe (eudémis, cochylis), l’eulia, la pyrale, les thrips et les drosophiles, notamment D. suzukii. Il devrait être homologué prochainement.

RÉAGISSEZ A L'ARTICLE

Recopier le code :
Processing
Voir toutes les réactions
© Vitisphere 2021 - Tout droit réservé